Certificat Compliance officer anti-corruption

BLOG / Droit des affaires et des sociétés

Intérêt du certificat

La création du certificat Compliance officer anti-corruption correspond à une nouvelle offre de formation.

Elle est destinée à apporter des réponses opérationnelles à tous les professionnels qui s’interrogent sur la mise en œuvre concrète des obligations de conformité anti-corruption issues de la loi Sapin II.

Ces obligations de conformité sont nombreuses et complexes et justifient que leur soient consacrées un véritable cycle de formation.

Finalités du certificat

Le Certificat est destiné à permettre à tous les professionnels d’acquérir les connaissances indispensables à la compréhension des obligations de conformité anti-corruption.

Le risque pénal est un risque quotidien pour l’entreprise elle-même, ses dirigeants et ses collaborateurs. Le Certificat débutera ainsi par le rappel des principales règles qui gouvernement la responsabilité pénale au sein de l’entreprise.

A la suite de l’identification du risque pénal, le Certificat se poursuivra par l’acquisition des règles de définition de la corruption elle-même, mais aussi du trafic d’influence, du favoritisme, ou encore de la prise illégale d’intérêts. Le Certificat aura ainsi pour finalité de permettre aux professionnels d’élaborer des Codes anticorruption en phase avec les exigences de la loi Sapin II.

L’élaboration d’une cartographie des risques de corruption compte également parmi les obligations essentielles issues de la loi Sapin II. Cette cartographie a pour finalité d’identifier, d’analyser et de hiérarchiser les risques d'exposition à la corruption ou au trafic d’influence.

Le Certificat est destiné à permettre la mise en œuvre des outils indispensables à la réalisation de cette cartographie qui devra également être associée à la mise en œuvre de procédures d’évaluation des clients, des fournisseurs et des intermédiaires.

Le Certificat se poursuivra par  l’apprentissage des procédures comptables les mieux à même de prévenir les faits de corruption, sans négliger les liens susceptibles de s’établir entre la compliance anticorruption et la compliance anti-blanchiment.

Enfin, le certificat se clôturera par un module destiné à permettre de gérer les états de crise notamment par la mise en œuvre du dispositif d’alerte rendu obligatoire par la loi Sapin II.

Cocktails d'actualité sociale

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze