Durée du travail - Contingent annuel des heures supplémentaires: un accord d'entreprise peut-il être moins favorable pour les salariés qu'un accord de branche?

BLOG / Droit social - GRH

Durée du travail - Contingent annuel des heures supplémentaires: un accord d'entreprise peut-il être moins favorable pour les salariés qu'un accord de branche?

 

Les faits : Un accord de branche du 4 mai 2004 avait fixé le contingent annuel des heures supplémentaires à 130 heures. Un accord d’entreprise du 19 avril 2011 l’avait porté à 220 heures par an. Le syndicat de la branche assigne une société devant le tribunal de grande instance en annulation de cet accord d’entreprise.

Question : Pour le syndicat, même si la loi de 2008 autorisait un accord d’entreprise à déroger à un accord de branche, cette loi ne pouvait pas s’appliquer à un accord conclu avant 2008.

Réponse : La loi du 20 août 2008 a permis à un accord d’entreprise de déroger à l’accord de branche, même de manière défavorable, sur la fixation du contingent d’heures supplémentaires. Cette possibilité s’applique quelle que soit la date de conclusion de l’accord de branche, notamment s’il a été conclu avant la loi de 2008 ou s’il n’a pas été dénoncé.

Cass. soc. 1er mars 2017, n° 16-10047 FSPBRI

Formations en droit social - grh

Formation

Durée du travail : dispositifs, gestion et suivi au quotidien

Formation

Droit du travail : points clés de la réglementation et mise en pratique

Certifiante

Maîtrise du droit social pour la fonction RH

Préparez votre plan de formation 2019 au regard de la réforme de la formation

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze