Com' c'est facile

BLOG / Efficacité professionnelle

Les 10 fautes de français que vous ne ferez plus !

1. Après qu’il soit venu

Le subjonctif, mode incertain, ne s’applique pas ici. On utilise ici l’indicatif.

La formule exacte est  « Après qu’il est venu ».

2. Je me suis rappelé de son numéro de téléphone

Rappeler est un verbe transitif direct. On se rappelle quelque chose.

En revanche, on se souvient de quelque chose.

3. Je me suis permise de lui dire

Je me suis permis quoi ? De lui dire. Le COD est placé après donc on n’accorde pas.

La formule exacte est « Je me suis permis de luis dire ».

4. Ils ont convenu d’un rendez-vous

Même si cette formule est admise, c’est l’auxiliaire être qui est correct. La forme correcte est donc : ils sont convenus d’un rendez-vous.

5. Par contre

Cette locution très employée n’est pas acceptée par le Dictionnaire de l’Académie.

Mieux vaut lui préférer « En revanche ».

6. Autant pour moi !

Oui, c’est difficile de l’intégrer mais la forme correcte est « Au temps pour moi ! ».

7. Elle a eu à faire avec ses interlocuteurs

Il est probable que cela lui ait donné beaucoup à faire, mais la forme correcte est « Elle a eu affaire avec ses interlocuteurs ».

8. Dix milles

Certes « Cent » prend un s et on écrira « quatre cents », mais ce n’est pas le cas de « Mille », et la forme exacte est « Dix mille ».

9. L’information s’est avérée fausse

La forme correcte est « L’information s’est révélée fausse ».

10. Se baser sur

Préférez « Se fonder sur ».

 

Et n’hésitez pas à consulter le site du projet voltaire !

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze