Apprendre à dynamiser sa voix

BLOG / Efficacité professionnelle

Pour mieux communiquer, apprendre à dynamiser sa voix est un exercice essentiel. Mais comment doit-on procéder au juste ? En travaillant sur différents facteurs comme l'attaque, le volume ou l'articulation, il est possible de mobiliser l'attention et d'optimiser la mémorisation de son auditoire.

Rendre son discours plus dynamique en travaillant l'attaque

Pour dynamiser sa prise de parole, commencez franchement vos interventions (force vocale légèrement au-dessus de votre norme). Vous mobiliserez l’attention du groupe.

Installer son leadership en augmentant le volume de sa voix

Il faut parler assez fort pour que tout le monde vous écoute et pour installer votre leadership. Le volume doit être suffisant pour permettre au participant le plus éloigné de vous entendre.

Se faire comprendre en maîtrisant son articulation

Articuler pour être compris et maîtriser votre débit. Prononcer les syllabes et concentrez-vous, cela permet de réguler son trac.

Dynamiser sa voix grâce à la ponctuation, au débit et aux silences

Ponctuez votre texte le plus possible : rien n’est plus ennuyeux qu’un texte dit sur un ton monocorde... Entraînez-vous devant une glace ! Cette ponctuation donnera du dynamisme et de l’intensité à ce que vous dites. Ménager parfois des silences pour reprendre l’attention de votre groupe. Les micro-silences placés avant ou après un mot clé vont optimiser la mémorisation de votre auditoire. Réguler votre débit vocal : un débit trop rapide est signe de stress... Pour réguler le débit de votre voix, pensez à articuler.

Découvrez notre offre complète de formation sur l'Efficacité Professionnelle et le Digital Learning.
 

Cocktails d'actualité sociale

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze