Comment prévenir le burn-out ?

BLOG / Efficacité professionnelle

Le burn-out ou syndrome d’épuisement professionnel est une réaction prolongée à des facteurs de stress professionnel chroniques. Faute d’avoir donné de l’importance aux signes avant-coureurs, il peut survenir brutalement. Il est toutefois intéressant d’avoir à l’esprit qu’en moyenne un individu met huit mois pour récupérer et revenir au travail. Nous vous proposons donc de mieux percevoir ses caractéristiques pour prévenir le burn-out.

Soyez à l’écoute de vous

Si la pression grandit dans votre contexte professionnel et que vous ne vous ménagez pas pour répondre aux attentes et aux objectifs, il est possible que vous perdiez petit à petit contact avec vos réels besoins, comme un cercle vicieux qui se met en place.

Vous êtes susceptible de ne pas réussir à décrocher alors même que vous en avez véritablement besoin. Le déni ou l’ignorance des symptômes sont une cause de la survenance du burn-out. C’est notamment parce que les personnes ne prêtent pas attention à la manière dont elles se sentent qu’elles rentrent dans ce cercle vicieux. Il est donc indispensable de commencer à s’écouter à la fois d’un point de vue physique et psychique pour pouvoir réagir. Retrouvez dans notre fiche du mois de mai 2019 tous les symptômes du burn-out à surveiller.

Soyez à l’écoute des autres

Si vous ne vous voyez pas changer, il est fort probable que votre entourage, lui, s’en rende compte ! Manque de disponibilité, agressivité…si votre entourage ne vous en fait pas spontanément la remarque, vous pouvez le solliciter en posant la question. Ce sont souvent les personnes proches les premières conscientes des altérations de votre état de santé physique ou morale.

Faites un état des lieux des difficultés que vous rencontrez

A défaut de pouvoir tout résoudre, il peut être utile d’identifier les facteurs que vous subissez et qui peuvent engendrer un burn-out. Parmi les causes les plus communes, on trouve une charge de travail élevée, un manque d’autonomie, un déséquilibre entre les efforts fournis et la reconnaissance obtenue, un faible soutien social, une communication insuffisante notamment de la part de la Direction sur les évolutions de l’entreprise. A cela peuvent bien entendu s’ajouter des facteurs personnels comme une situation personnelle avec de lourdes responsabilités familiales ou à l’inverse un isolement, ou bien encore un manque d’estime de soi ou une forte tendance au perfectionnisme.

Privilégiez tout ce qui favorise un meilleur équilibre

Le burn-out survient quand l’équilibre entre la pression subie et les ressources intérieures et extérieures se brise. On parle ici de ressources qui peuvent être soit réelles soit perçues. Prévenir le burn-out consiste donc soit à faire diminue la pression subie, soit à augmenter les ressources pour y faire face. Parmi ces ressources on trouve : l’hygiène de vie, la pratique sportive, la communication des besoins auprès de la hiérarchie, savoir dire non, réorganiser son travail. Un des facteurs déterminants, c’est aussi le soutien des collègues. Entraide et solidarité sont capitaux pour prévenir le burn-out.

Si vous pensez montrer des signes de burn-out, consultez un médecin rapidement.

Formations en efficacité professionnelle

Formation

Gestion du temps : renforcer son efficacité professionnelle

Formation

Gérer son stress pour gagner en efficacité

Formation

Développer sa flexibilité pour mieux vivre le changement

Préparez votre plan de développement des compétences 2020 au regard de la réforme de la formation !

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze