Déontologie et développement personnel

Actualités / Efficacité professionnelle

Tout formateur devrait s’attacher à respecter un code de déontologie dans sa pratique. Les clients et commanditaires sont ainsi en droit de sonder les consultants qui interviennent en formation sur leur code de déontologie.

Ce-dernier peut leur être propre ou être partagé comme c’est le cas du code du SYCFI, le Syndicat des consultants formateurs indépendants auquel chaque membre s’engage.

Le titre III, portant sur les relations avec les bénéficiaires des actions de formation et/ou de conseil est très intéressant au regard des formations en développement personnel :

Art.16 : Inscrire ses actions dans une démarche de développement de la personne.
Art.17 : Respecter la personnalité de chacun et s’interdire toute forme de discrimination.
Art.18 : Garantir aux bénéficiaires des actions la confidentialité absolue sur leurs paroles ou comportement, sauf s’ils présentent des risques majeurs.
Art.19 : Entretenir avec les bénéficiaires des actions des relations empreintes de correction, droiture et neutralité.
Art.20 : S’interdire tout abus d’autorité ou de pouvoir lié à sa position et ne pas subordonner l’intérêt de ses clients à ses propres intérêts.
Art.21 : Ne pas outrepasser son rôle et se garder de toute dérive d’ordre psychologique ou à prétention thérapeutique.
Art.22 : S’interdire tout prosélytisme, approche sectaire et manipulation mentale.

 

Source : SYCFI.

Formations en efficacité professionnelle

Formation

Développer sa créativité pour innover au quotidien

Formation

Mobiliser ses potentiels au service de sa performance professionnelle

Formation

Confiance en soi : 4 étapes pour gagner en efficacité

Actualité de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze