Développement personnel et employabilité

BLOG / Efficacité professionnelle

Investir dans le développement personnel, c’est avant tout investir dans les « soft skills », aujourd’hui identifiées comme essentielles par les recruteurs. Définies par opposition aux « hard skills » proprement techniques, ces compétences comportementales, transversales - qui relèvent du savoir-être - sont fortement recherchées.

À compétences techniques égales, elles permettent de faire la différence entre deux profils : à 52%, les DRH accordent autant d’importance, voire davantage, aux « soft skills » qu’aux « hard skills »*. D’ailleurs,  ce sont les « soft skills » que ces mêmes DRH souhaitent que les cadres de leur service améliorent en priorité :

  • Le leardership (capacité à engager les équipes) pour 27%
  • La communication pour 25%.

Elles sont ainsi indissociables de la performance globale des collaborateurs.

Plus ils développent leurs « soft skills » et plus les collaborateurs sont à même de développer leurs compétences techniques par une posture d’ouverture et de curiosité.
 

*Enquête réalisée par un institut de sondage indépendant pour Robert Half en avril 2016 auprès de 200 Directeurs des Ressources Humaines en France.

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze