Actualités / Efficacité professionnelle
Le liseur de 6h27, de Jean-Paul Didierlaurent

 


Le livre en développement personnel qui vous a poussé à l'action - Interview Véronique Vellard, formatrice  ELEGIA, spécialisée en communication écrite

Son titre : le liseur du 6h27 de Jean-Paul DIDIERLAURENT,  Editions AU DIABLE VAUVERT, 2014.

 

Qu'est-ce qui vous a donné envie de lire ce livre ?

C'est une amie qui m'a conseillé ce livre en me disant qu'il me ferait du bien, qu'il  me mettrait du baume au cœur dans une période où  « les choses de la vie » n'étaient pas évidentes pour moi.

  

Qu'est-ce qui vous a plu dans ce livre ?

L'histoire de ce liseur qui prend le RER tous les matins et qui lit des histoires rédigées par des inconnus et partagées avec d'autres inconnus du même wagon m'a beaucoup touchée.

La magie des mots et des histoires m'a enthousiasmée  grâce - notamment - aux intrigues aussi diverses les unes que les autres.  En réalité, l'idée de la transformation m'a intéressée, à savoir comment à partir de mots, un anonyme peut créer une histoire cohérente et capable de transporter émotionnellement d'autres anonymes et aller à leur rencontre.


Quelles sont les actions qu'il vous a poussé à réaliser ?

L'auteur m'a poussée dans mes retranchements.

Il m'a donné envie d'écrire, je me suis enfin autorisée à développer mon projet d'écriture.

Dans mon quotidien de formatrice spécialisée en écrits professionnels et donc en rapport direct avec la complexité de la langue française, je rencontre de nombreux participants qui n'ont plus confiance en leurs capacités à s'exprimer correctement. Or, tout le monde est capable d'écrire, tout le monde.

Dans ce roman, les plus belles histoires sont - d'après moi - écrites par une « dame pipi » au talent incroyable. A chacune de ses histoires contées par « le liseur du 6h27 », les voyageurs sont en totale immersion !

Nous avons tendance à nous censurer inutilement alors qu'il suffirait d'aller au-delà des apparences en surpassant nos propres peurs pour laisser s'exprimer notre créativité.


Pourquoi recommanderiez-vous celui-là en particulier ?

Je le recommanderai simplement  pour que le lecteur découvre le pouvoir des mots.


Qu'est-ce qu'on peut en retenir ?


Les mots ne sont pas réservés à une élite, ils appartiennent à tout le monde. Chacun peut en jouer comme il l'entend, chacun peut faire émerger son potentiel créatif.

Il n'est donc pas besoin de faire des études, qui plus est de longues études, pour vivre et  ressentir les mots...





Actualité de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze