BLOG / Efficacité professionnelle
Qu'est-ce que je veux créer ?

 

 

Quand tout va bien, nous avons un seul projet en tête, une obsession, une évidence... On s'y engage, le projet suit son cours - livre, tricot, fraisier, business, dessin, etc. Alors, vive la clarté d'esprit et de désirs !

Il y a deux autres cas nettement moins confortables : celui où on bouillonne d'idées et d'envies.

J'ai très envie de commencer à écrire ce texte, j'écris trois lignes puis j'ai envie de prendre la photo d'un objet auquel je pense, puis je me dis que je pourrais recouvrir ma couverture toute douce et toute usée avec un patchwork inventé maison, et puis je tombe sur une recette de pasteis de nata que j'ai très envie d'expérimenter.... Le risque, vous l'avez compris, c'est de commencer dix projets sans les terminer, sans prendre le temps de respirer entre les deux. D'ailleurs je me sens essoufflée rien que d'avoir écrit ces lignes ! 

L'autre cas de figure problématique surgit quand on veut créer, mais qu'on ne sait pas QUOI. Eh oui, vous l'avez peut-être remarqué, parfois l'imagination, les sources d'inspiration se tarissent !

Parfois, on est fatigué et on manque de vitalité ; parfois, notre confiance en nous est écornée car l'une de nos réalisations précédentes a reçu un accueil mitigé ; ou au contraire, on a connu tellement de succès pour l'une de nos réalisations, que cela nous inhibe pour créer la suite.

 « Jamais je ne ferai aussi bien ! » a pensé Harper Lee toute sa vie, après l'accueil dithyrambique de son chef d'œuvre Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur. On peut se dire que d'autres livres de sa plume, même un peu moins bon que celui-là, auraient ravi le monde (et été certainement bien meilleurs que les nombreux navets qui sortent chaque jour). 

Imaginons que l'on se trouve dans ce cas de figure : on désire créer, mais on ne sait pas bien « quoi ». Aucune idée ne vient embraser notre esprit. Comment trouver LA bonne idée ? 

Les Américains adeptes du "Positive Thinking" pourraient vous conseiller "Follow your passion".

Mais c'est bien le problème : il y a des moments où l'on ne se sent passionné par RIEN - et cela, même si d'habitude on est  la personne la plus passionnée du monde. 

Le conseil de l'écrivaine et « creative gourou » Elizabeth Gilbert, dans son très joyeux livre traduit en français sous le titre Comme par magie, est - quand on se trouve en panne et en peine de savoir dans quel projet se lancer - de se demander s'il n'y a un pas un domaine qui, en ce moment, titille votre curiosité - même de façon modeste. Sur quoi portait votre dernière requête Google ? Vers quel rayon vous dirigez-vous spontanément dans une librairie, ou dans un magasin de bricolage ? 

Penchez-vous sur le plus évident de vos centres de curiosité du moment (même s'il est modeste), allez creuser et tirez le fil : cet intérêt pour les mésanges, par exemple, où vous mène-t-il ? « Comment nourrir les mésanges ? » et vous voilà à l'animalerie pour acheter des graines de tournesol... Vous tombez aussi sur une petite maison, un nichoir à oiseaux en promo, vous l'achetez.... Vous vous mettez à guetter les mésanges dans votre jardin, elles tardent à apparaître, en revanche, des graines de tournesol sont tombées dans l'herbe et au bout de quelques semaines surgit... un énorme tournesol jaune ! Il est tellement beau que vous décidez de le prendre en photo, puis vous ressortez vos pinceaux et vos tubes de peinture et vous devenez... Van Gogh.

Si on décide de suivre et de donner de l'ampleur à l'étincelle initiale, même modeste, on risque de se prendre au jeu et de vraiment se passionner pour un domaine ou celui vers lequel il va nous mener. 

Le tout est de capter le signal faible du centre d'intérêt et de le suivre là où il nous emmène, comme les messages plus ou moins bien cryptés d'un jeu de piste que nous aurait concocté la vie.

Le centre d'intérêt initial n'est, finalement, que le premier message crypté d'un jeu qui peut durer des années et gagner en intensité, et nous passionner !  


Par Christie Vanbremeersch

Christie Vanbremeersch est diplômée d'HEC. Cela ne l'a pas empêchée de devenir écrivain et de se passionner pour le processus créatif - à tel point qu'elle est devenue consultante en créativité. Si vous avez besoin de recharger vos batteries créatives, afin de créer davantage et dans la joie, retrouvez chaque mois la Minute créative... Ou plongez-vous dans son ouvrage Aujourd'hui, je choisis la joie, qui vient de paraitre aux Editions Rue Fromentin.






Préparez votre plan de formation 2019 au regard de la réforme de la formation

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze