BLOG / Formation

Comment les MOOCs vont-ils impacter le métier des Responsables formation ?

Avez-vous déjà entendu parler de ce nouveau modèle de formation ? Les MOOCs (Massive Open Online Courses) sont des cours en lignes «massifs» et gratuits proposés le plus souvent par des universités prestigieuses (Harvard, Stanford, HEC, Polytech, MIT…), et leur succès dans le monde et en France est impressionnant ! 10 000 participants suivent actuellement le MOOC français « ABC Gestion de projet » proposé par l’Ecole centrale de Lille et 15000 participants pour le MOOC HTML5. Rien à voir avec l’effet de mode d’il y a 10 ans avec l’e-learning :

- contrairement à l’e-learning, la video utilisée par les MOOCs redonne sa place au formateur, filmé sous différents angles pendant ses présentations (on oublie l’avatar en images de synthèse et la voix robotisée qui ne capte pas longtemps l’attention du participant)
- les MOOCs respectent un planning (date de début, programme souvent séquencé dans le temps en plusieurs modules, date de fin) - Exemple : 2h/semaine de mi-septembre à fin-octobre avec un module de cours par semaine
- les MOOCs impliquent une évaluation, après chaque module et/ou à la fin du MOOC, dont les résultats conditionnent la remise d’un certificat (c’est d’ailleurs un des éléments motivants qui explique le succès des MOOCs, surtout quand le certificat est remis par une institution reconnue)
- les MOOCs profitent des avantages d’une grande communauté de participants, avec des échanges entre eux via internet et les réseaux sociaux (sans compter ceux qui organisent des rencontres physiques pour suivre les cours et/ou travailler sur des devoirs à rendre)

Les MOOCs viennent des Etats-Unis, mais leur succès s’étend déjà à la France : une trentaine de MOOCs français ont été annoncés pour 2013, plusieurs ont déjà des milliers d’inscrits, et toute la presse en a déjà parlé.

Pourquoi les Responsables formation doivent-ils se préoccuper de ce nouveau dispositif ?

Les annonces de MOOCs francophones se multiplient depuis début septembre 2013 : gestion de projet, droit des entreprises, management interculturel, développement durable, entreprenariat, introduction aux probabilités, économie du web, états financiers de l’entreprise, analyse financière, programmation (Java, C++, HTML 5)... autant de thèmes qui peuvent par exemple faire partie de vos plans de formation.

Les MOOCs, contrairement à ce que l’on pourrait penser, intéressent aujourd’hui en majorité des salariés en poste (plus de 4/5ème des participants), essentiellement des cadres. Le reste des participants est composé d’étudiants, de demandeurs d’emploi et de retraités.

Les MOOCs impactent (déjà) le métier des RH et des responsables formations

Entre les demandes de suivre un MOOCs écrites dans les entretiens annuels, les CV qui arrivent avec des certificats obtenus via des MOOCs et les salariés qui refusent de suivre une formation pour avoir déjà suivi un MOOC sur ce thème, les témoignages de RH sont déjà là ! Ainsi de nombreuses questions se posent :
- Quelle valeur accorder à un certificat obtenu via un MOOC et mis en avant sur le CV d’un candidat ?
- Que répondre à un salarié que l’on souhaite former sur la gestion de projet et qui refuse parce qu’il a déjà obtenu le certificat du MOOC Gestion de projet ?
- Est-il possible de mettre en place un MOOC intra entreprise ? Si oui quel intérêt pour l’entreprise et comment procéder ?
- Un salarié qui suit un MOOC à la demande de son entreprise le fera dans quel cadre ? Plan de formation ? DIF/CPF ?
- Quels financements pour les coûts engendrés (éventuelle certification payante, temps mobilisé par le salarié sur son temps de travail...) ? Est-ce un mode de formation imputable au plan ?
- Les MOOCs sont-ils adaptés pour des domaines de formation tels que le management et le développement personnel ?
- Un salarié qui excelle dans un MOOC a-t-il des chances de se faire repérer par un chasseur de têtes ?

Et ces questions sont d’actualité, plusieurs RH ont constaté que certains salariés qui ont besoin d’une compétence ne préviennent pas l’employeur et vont se former directement sur ces MOOCs. Difficile de leur reprocher ce comportement : la formation est gratuite, ils peuvent la suivre rapidement et la transposition des acquis en situation professionnelle est souvent facilitée. Cela change des pratiques habituelles, consistant à faire une demande à son manager, parfois seulement lors de l’entretien annuel, demande qui sera peut-être refusée, et qui sinon sera concrétisée dans le plan de formation de l‘année suivante…

Côté RH, comment expliquer en CE que ce salarié n’a pas suivi de formation inscrite au plan depuis 2 ans ? Et quid de l’obligation de l’employeur d’adapter le salarié à l’évolution de son poste de travail, si ce salarié se forme lui-même souvent sans en informer personne ?

Concrètement comment ça marche un MOOC ?

Pour suivre un MOOC, on se connecte sur internet, on s’inscrit sur une plateforme et on choisit son MOOC (en fonction de l'institution qui le propose, du thème du MOOC, du niveau requis, de ses objectifs personnels ou professionnels, et du certificat ou diplôme qui peut être obtenu).
Au départ, chaque participant a accès à l’ensemble (ou au premier) des modules qui composent le MOOC. Les modules sont échelonnés dans le temps, et l’évaluation se fait au fur et à mesure des modules et/ou à la fin du MOOC. En général dans chaque module on assiste à un cours vidéo, mettant en scène le formateur et éventuellement sa présentation powerpoint. Mais déjà de nombreux MOOCs exploitent les possibilités offertes par la vidéo et par internet, avec des formats interactifs qui assurent l’assiduité des participants. Certains MOOCs mettent des questions au milieu des vidéos pour pouvoir continuer à suivre le cours. Ces vidéos, on les regarde autant de fois qu’on veut et quand on veut.
Côté exercices, on procède à des QCM, des cas pratiques, des simulations et on peut avoir des devoirs à rendre qui, en raison du nombre massifs de participants, sont corrigés par les autres participants : c’est la consécration de l’évaluation par les pairs.
A la fin, chaque participant qui a obtenu la note requise reçoit un certificat (en papier ou en PDF), et peut le mettre sur son CV par exemple.

Les MOOCs sont par principe gratuits, mais dans ce cas quel est leur modèle économique ?

A moins que vous ne souhaitiez faire un MOOC sur-mesure adapté à votre entreprise, il y a peu de chance que vous n’ayez à dépenser un seul euro. En effet le modèle économique est similaire à celui des réseaux sociaux : un nombre massif de participant, et donc des données exploitables (diffusion de publicité, vente à des recruteurs intéressés par les meilleurs profils, analyses pour observer des comportements et tendances). De plus certaines universités paient pour être présentes sur des plateformes de MOOC et ainsi augmenter leur notoriété nationale ou internationale. Et pour certains MOOCs, le suivi est gratuit mais il faut payer (de 50 à 500 euros) pour obtenir le certificat ou passer une évaluation donnant droit à un… diplôme !
 
Où peut-on trouver ces fameux MOOCs ?

Google vous aidera facilement, mais si vous voulez vous lancer dans l’aventure, je vous recommande :
- la plateforme Unow.fr (qui héberge par exemple le MOOCS français le plus célèbre aujourd’hui : Gestion de projet de l’Ecole Centrale de Lille)
- la nouvelle plateforme lancée par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche : www.france-universite-numerique.fr (FUN pour les intimes)
- fr.openclassrooms.com
- les plateformes de MOOCs américaines (avec des MOOCs français d’HEC, Polytech…) telles que Coursera.org, Edx.org…

Pour l’anecdote, la plateforme de MOOCs Coursera a pour sa première année (en 2012) grossit plus rapidement que Facebook à ses débuts... A suivre !


Pierre MONCLOS
Consultant Droit social & RH – ELEGIA Formation

 

 

A voir également, la formation :

>> Législation de la formation continue : maîtriser la mise en application pratique

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze