BLOG / Formation

Un label qualité pour les consultants-formateurs indépendants

Les prestataires individuels de formation disposent désormais d'un label ad hoc pour garantir la qualité de leur offre : le RP-CFI, c'est-à-dire l'inscription au Répertoire professionnel des consultants-formateurs indépendants (RP-CFI) après qualification. Objectif : être mieux identifiés sur le marché pléthorique de la formation.

Un label qualité pour les consultants-formateurs indépendants

 

Alors que les financeurs devront s'assurer, à partir du 1er janvier 2017, de la qualité d'un organisme avant de financer une action de formation pour se conformer aux exigences de la loi du 5 mars 2014, les grandes manœuvres se préparent. Aux côtés des normes Afnor, ISO (Organisation internationale de normalisation) et du label ISQ-OPQF (Organisme professionnel de qualification des organismes de formation), QualiPro-CFI, porté sur les fonts baptismaux par le Syndicat des consultants-formateurs indépendants (Syfci) propose un nouveau label aux formateurs indépendants. Il doit encore être validé par le Conseil national de l'emploi, de la formation et de l'orientation professionnelle (Cnefop), maître d'œuvre de ces certifications, qui devrait publier sa première liste, en juin. Mais 32 consultants, adhérents du syndicat, sont d'ores et déjà labellisés. 60 000 professionnels exerçant seuls leur activité sont potentiellement concernés : professions libérales, responsables d'une SARL ou d'une EURL, entrepreneurs individuels, indépendants.

Inscription au RP-CFI

A l'origine de cette initiative : Lionel Soubeyran, président du syndicat de 2007 à 2014. "En juin 2013, le ministère du travail, en pleine préparation de la loi formation, nous a fait clairement savoir qu'il manquait un moyen de mieux identifier les CFI en tant qu'acteurs à part entière de la formation professionnelle", se rappelle-t-il. L'idée a alors fait son chemin. L'expert s'est appuyé sur les normes Afnor X50-769 et X 50-091, en relation avec la DGEFP pour établir un référentiel-métier et la procédure de qualification. En février dernier, l'association QualiPro-CFI a vu le jour. Sa feuille de route est simple : elle est chargée d'attester de la qualification professionnelle des consultants, en se référant au référentiel-métier qui intègre les 6 critères retenus par le décret pour contrôler la qualité des actions de formation. L'évaluation, si elle est satisfaisante, se concrétise alors par l'obtention du précieux sésame, le label RP-CFI. C'est-à-dire la qualification du CFI et son inscription au Répertoire professionnel des consultants-formateurs indépendants (RP-CFI).

Une démarche en six étapes

Concrètement, la procédure se décline en 6 étapes. Le postulant vérifie, tout d'abord, les conditions d'éligibilité : justifier de 2 à 5 années d'expérience professionnelle et postuler pour 1 à 3 domaines de formation. Il constitue ensuite un dossier de candidature comportant une quinzaine de documents très détaillés. Doivent y figurer, outre les pièces administratives, les documents attestant du statut professionnel du candidat (le bilan pédagogique et financier ou bilan comptable), ses compétences (bilans d'audit, d'intervention, offre de prestation de service de formation et/ou de conseil...) et son adhésion au code de déontologie du CFI qualifié. Le dossier est alors transmis à un instructeur, nommé par le bureau de l'association et validé, chaque année, en assemblée générale. A charge pour lui de donner un avis argumenté avant de le transmettre à la commission de la qualification composée de 7 personnes (4 CFI, universitaires, RH...).

"Le principe fondateur du RP-CFI est la reconnaissance de pairs par les pairs en partenariat avec les acteurs de la formation professionnelle (clients, fournisseurs, pouvoirs publics...)", fait valoir Lionel Soubeyran. La dernière étape se solde par la qualification (ou non) du CFI et l'inscription (ou non) de l'organisme au RP-CFI.

Le coût de la certification est, lui, de 300 euros : 50 euros pour le dossier d'inscription et 250 euros pour l'inscription au Répertoire pour trois ans.
 

Une référence sur le marché

75% dossiers présentés au RP-CFI ont, pour l'heure, été acceptés. Mais la démarche est stricte car l'enjeu est de taille : "c'est notre crédibilité qui est en jeu, insiste Lionel Soubeyran. Le RP-CFI a vocation à devenir une référence sur le marché de la formation".

Une façon également pour les acteurs individuels de "peser" par rapport aux mastodontes du secteur.

Anne Bariet, ActuEL-RH


Actualité de la formation 2016 (conférence)

 

 

 

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze