1. Accueil
  2. /
  3. Actualites
  4. /
  5. Formation
  6. /
  7. On a testé pour vous l’application CPF !

BLOG / Formation
Ça y est, elle est là ! Après des mois d’attente elle était attendue comme le Messie par les professionnels de la formation, elle devait révolutionner le marché, elle est enfin là, l’application CPF est arrivée !  ELEGIA l’a testée pour vous et vous fait part de ses impressions.

Une recherche simple et intuitive mais pour l’instant trop légère…

 
Dès la page d’accueil on ressent la logique de compétence de la loi « Avenir professionnel », notre recherche se fait, en effet, en fonction des métiers qui recrutent, l’idée semble bonne cependant le contenu est un peu déceptif. On en trouve que 13 métiers qui recrutent… Un peu léger pour résoudre le problème du chômage en France. Il faudrait peut-être alors ouvrir les valves de la certification pour que cette application soit moins déceptive. La patience est donc de mise.

 L’application propose aussi sur sa page d’accueil des suggestions de formations mais ces dernières ne semblent pas être en adéquation avec le profil de l’apprenant. Suggérer à une personne de passer son permis B à qui le possède déjà n’est pas forcément la meilleure suggestion. Un algorithme d’adaptive learning aurait été le bienvenu pour aiguiller l’apprenant. Un raté de ce côté-là.

Un troisième niveau de recherche est possible, c’est le filtre de la modalité pédagogique. On peut en effet choisir si l’on veut se former en présentiel ou en distanciel. D’un simple clic on peut changer cette condition et c’est qui est assez intuitif pour l’utilisateur. Un filtre par prix ou par distance est aussi disponible ce qui facilite considérablement la recherche.

Un dossier qui se remplit en quelques clics

 
De ce côté-là, on peut vraiment dire  que l’app est réussie ! En reprenant les codes du e-commerce on arrive à remplir notre demande de candidature en quelques instants sans devoir envoyer mille papiers ou en devant retrouver des codes écrits sur un bout de papier d’il y a 3 ans… Vraiment réussie !

Appréciation globale : Une application trop « légère »

 
On pensait pouvoir se balader pendant un moment sur l’application, pourtant force est de constater que l’on fait vite le tour de l’application. Mise à part le fait de pouvoir rechercher une formation, commencer nos démarches, et renseigner quelques informations personnelles et professionnelles, on regrettera d’ailleurs à ce sujet que l’on ne puisse pas connecter notre profil Linkedin pour qu’il puisse récupérer les données de notre compte, on ne s’éternise pas vraiment sur la plateforme.
Certains diront que l’on suit la logique minimaliste de la fameuse one clic app, mais pour un projet de 18 mois qui devait révolutionner le marché de la formation on est un petit peu déçu, on aurait souhaité plus de fonctionnalités comme de l’adaptive Learning ou une lisibilité plus claire des fiches programme qui sont assez indigestes sur Smartphone.
Cependant l’application reste agréable à l’œil et à l’utilisation. Ergonomiquement elle reste une réussite. Reste maintenant à proposer un contenu plus conséquent !
Ça y est, elle est là ! Après des mois d’attente elle était attendue comme le Messie par les professionnels de la formation, elle devait révolutionner le marché, elle est enfin là, l’application CPF est arrivée !  ELEGIA l’a testée pour vous et vous fait part de ses impressions.

Une recherche simple et intuitive mais pour l’instant trop légère…

 
Dès la page d’accueil on ressent la logique de compétence de la loi « Avenir professionnel », notre recherche se fait, en effet, en fonction des métiers qui recrutent, l’idée semble bonne cependant le contenu est un peu déceptif. On en trouve que 13 métiers qui recrutent… Un peu léger pour résoudre le problème du chômage en France. Il faudrait peut-être alors ouvrir les valves de la certification pour que cette application soit moins déceptive. La patience est donc de mise.
 L’application propose aussi sur sa page d’accueil des suggestions de formations mais ces dernières ne semblent pas être en adéquation avec le profil de l’apprenant. Suggérer à une personne de passer son permis B à qui le possède déjà n’est pas forcément la meilleure suggestion. Un algorithme d’adaptive learning aurait été le bienvenu pour aiguiller l’apprenant. Un raté de ce côté-là.
Un troisième niveau de recherche est possible, c’est le filtre de la modalité pédagogique. On peut en effet choisir si l’on veut se former en présentiel ou en distanciel. D’un simple clic on peut changer cette condition et c’est qui est assez intuitif pour l’utilisateur. Un filtre par prix ou par distance est aussi disponible ce qui facilite considérablement la recherche.

Un dossier qui se remplit en quelques clics

 
De ce côté-là, on peut vraiment dire  que l’app est réussie ! En reprenant les codes du e-commerce on arrive à remplir notre demande de candidature en quelques instants sans devoir envoyer mille papiers ou en devant retrouver des codes écrits sur un bout de papier d’il y a 3 ans… Vraiment réussie !

Appréciation globale : Une application trop « légère »

 
On pensait pouvoir se balader pendant un moment sur l’application, pourtant force est de constater que l’on fait vite le tour de l’application. Mise à part le fait de pouvoir rechercher une formation, commencer nos démarches, et renseigner quelques informations personnelles et professionnelles, on regrettera d’ailleurs à ce sujet que l’on ne puisse pas connecter notre profil Linkedin pour qu’il puisse récupérer les données de notre compte, on ne s’éternise pas vraiment sur la plateforme.

Certains diront que l’on suit la logique minimaliste de la fameuse one clic app, mais pour un projet de 18 mois qui devait révolutionner le marché de la formation on est un petit peu déçu, on aurait souhaité plus de fonctionnalités comme de l’adaptive Learning ou une lisibilité plus claire des fiches programme qui sont assez indigestes sur Smartphone.

Cependant l’application reste agréable à l’œil et à l’utilisation. Ergonomiquement elle reste une réussite. Reste maintenant à proposer un contenu plus conséquent !


Paul-Augustin DENNERY, ingénieur pédagogique chez ELEGIA Formation