Comment adapter les apprentissages aux digital natives ?

BLOG / Formation

Dans le domaine de la formation comme ailleurs, les professionnels sont confrontés à l'arrivée sur le marché du travail de la génération Z. Ces jeunes nés au milieu des années 1990 sont plus connectés et plus impatients que les générations précédentes. Et leurs attentes vis à vis de la formation et de l'entreprise sont éaglement différentes. Découvrez comment le tuteur peut et doit s'adapter aux digital natives.

Qui sont les digital natives et comment les définir ?

La génération Z présente la caractéristique, déconcertante pour les autres générations, d’avoir un sentiment de multi- appartenance. Ni hipsters (jeunes de bonne famille, bien éduqués, à la recherche de la culture avant-gardiste), ni intellos, ni geeks (personne jeune, voire ado, qui passe la majeure partie de son temps sur un ordinateur), ils se voient tout cela à la fois. Dans leur jargon, ils se baptisent d’ailleurs "slashers", slash pour l’action de combiner plusieurs statuts.

Plus impatients, plus connectés, plus créatifs et plus décomplexés que les Y, ces débrouillards ont aussi un rapport à la connaissance différent du leur. Ainsi, ils ne perçoivent pas le diplôme comme un gage de réussite. Dans une logique d’auto-apprentissage, ils considèrent l’école comme un fournisseur de connaissances au même titre qu’un MOOC - Massive Open Online Courses - ou un tutoriel sur Youtube.

La génération Z se méfie beaucoup du monde de l’entreprise. Pour elle, l’entreprise est synonyme de stress, de mauvaise ambiance et de pression de la part des managers.

Comment adapter l'aprentissage aux jeunes de la génération Z ?

Afin de coller au plus près des attentes des digital natives en matière de formation, il est important de modifier vos pratiques pour construire une offre adaptée. Voici 4 conseils pour créer des contenus de formation pour la génération Z :

  1. Visuel. Puisqu’ils ont grandi avec des jeux vidéo demandant une forte implication, leurs cerveaux sont adaptés à des expériences riches et stimulantes. C’est un très bon point. Pourquoi la formation et le développement devraient-ils être moins amusants ?
  2. Basé sur l’expérience et sur les projets. Cette génération a le don de trouver des solutions. Lancez-les dans des simulations. Laissez-les explorer et faire des erreurs. L’apprentissage par l’expérience leur permet de comprendre pourquoi une approche est adaptée en contexte. Cette génération a l’habitude de créer des expériences numériques, L’apprentissage traditionnel en « top down » échouera. Permettre aux tutorés de créer et, par là même, de prouver leurs connaissances est une méthode éprouvée par le temps pour démontrer la compréhension.
  3. Rythmé. Les digital natives sont multitâches. Envisagez donc de proposer les contenus par petites doses et faites des liens avec les tâches précédentes.
  4. Collaboratif. L’apprentissage est social, numérique et mobile et nourrit la collaboration. Aussi Il ne s’agira plus à proprement parler d’un tuteur mais plutôt d’un coach ou d’un facilitateur, capable d’aider à comprendre la manière de prendre une décision, plutôt que d’apprendre au tutoré quoi faire.

Ce qu'il faut retenir

  • L’arrivée d’une nouvelle génération de tutorés constitue un défi énorme pour l’entreprise, qui doit se transformer pour les attirer en étant fournisseur d’épanouissement individuel et collectif.
  • Les digital natives sont peu attirés par l’apprentissage classique. Bien que créatifs hors pair, il leur manque l’essentiel : l’expérience !
  • Apprenez à alterner une posture de sachant et de personne ressource.
  • Parfois vous êtes celui qui a la connaissance et à d’autres moments répondez aux attentes du tutoré qui n’a plus besoin du « quoi » mais du « comment ». C’est là qu’intervient la posture de la personne ressource.


Envie d'aller plus loin ? Découvrez nos formations pour les tuteurs et les formateurs.

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze