Comment comptabiliser les cessions d'immobilisations ?

BLOG / Gestion - Finance - Comptabilité - Fiscalité

Pour différentes raisons (renouvellement de matériel, plus value, etc.), une société peut faire le choix de céder une ou plusieurs immobilisations. Cette opération donne lieu à la comptabilisation d’une sortie de l’immobilisation du patrimoine et à l’enregistrement du prix de cession. Découvrez comment comptabiliser la vente de biens immobilisés.

Comment définir les immobilisations comptables ?

Les immobilisations constituent la majeure partie du patrimoine d’une société. Il s’agit de biens ou d’actifs que l’entreprise possède. On retrouve les immobilisations en tête de l’actif du bilan comptable.

Les immobilisations peuvent être de 3 formes différentes :

  • Les immobilisations corporelles ;

  • Les immobilisations incorporelles ;

  • Les immobilisations financières. 

Pourquoi vendre ses immobilisations : exemple concret

L’entreprise peut être amenée à vendre certaines de ses immobilisations pour diverses raisons : achat d’une machine plus performante, plus de nécessité d’utiliser la machine, etc. 

La comptabilisation d’une telle vente s’effectue en deux étapes

  • Comptabilisation du prix de vente de l’immobilisation ; 

  • Comptabilisation de la sortie de l’immobilisation du parc d’immobilisations de l’entreprise. 

Deux comptes sont notamment utilisés pour réaliser cet enregistrement : 

  • Compte 675 « Valeurs comptables des éléments d’actifs cédés ».

  • Compte 775 « Produits des cessions d’éléments d’actifs ». 

Un exemple de comptabilisation des ventes d’immobilisation

 

Vetigliss souhaite vendre le 10 décembre N une machine pour un montant de 10 000 euros hors taxes (+ TVA à 20%). Cette machine a une valeur brute de 100 000 euros et été amortie à hauteur de 85 000 euros le jour de sa cession.

Comment comptabiliser la vente de biens immobilisés ?

Envie d’en savoir plus ?  Découvrez notre offre de formations en comptabilité générale.

 

Formations en gestion - finance - comptabilité - fiscalité

Formation

Comptabilité générale (niveau 1) : s'approprier les fondamentaux

Formation

Comptabilité générale (niveau 2) : gérer les opérations courantes

Formation

Comptabilité générale (niveau 3) : maîtriser les opérations de clôture

Préparez votre plan de développement des compétences 2020 au regard de la réforme de la formation !

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze