1. Accueil
  2. /
  3. Actualites
  4. /
  5. Management
  6. /
  7. 20 bonnes pratiques de communication transverse
Comment communiquer dans le cadre d'un projet transverse ?

BLOG / Management
La communication ouverte et fluide n’est pas une fin en soi. Elle est un moyen de faire avancer le projet transverse, de faire converger les contributeurs, d’intégrer la richesse des contraires. Les managers transverses que nous avons rencontrés ont partagé leurs 20 bonnes pratiques pour une meilleure communication transverse.

Soignez votre communication

Soignez votre première communication à l’équipe, au sponsor, aux décideurs fonctionnels

Clarifiez les règles

Clarifiez ensemble et engagez-vous sur les règles du jeu de la communication interne / externe au projet transverse. 

Valorisez les contributeurs

Communiquez de façon à ce que les contributeurs au projet transverse sentent que leurs idées, suggestions et opinions sont valorisées ; ne jamais interrompre quelqu’un qui s’exprime. 

Signifiez aux contributeurs que vous les comprenez

Manifestez en permanence aux membres de l’équipe transverse que vous recevez leurs messages 5/5.

Libérez l’expression

Autoriser l’expression de toutes les idées, sans censure a priori. 

Ne jugez pas

Restez vigilant quant à toute forme de jugement que ce soit des idées et surtout des personnes. 

Combattez les discriminations

En tout état de cause, n’autorisez jamais les allégations ethniques ou culturelles au sein de l’équipe transverse. 

Restez transparent sur les enjeux du projet

Gardez les membres de l’équipe au courant des enjeux et des problèmes majeurs éventuels. 

Soyez ouverts à la critique

Écoutez jusqu’au bout les avis contraires et faites-en une force pour l’équipe et le projet.

Posez des questions

Questionnez encore et encore, vous n’en savez jamais assez pour comprendre et décider. 

Soyez réactif

Répondez à toute sollicitation dans les 24h. Vous devez faire preuve de réactivité ! 

Soyez pédagogue

Dans le cadre d’un projet transverse, il faut expliquer et former autant que nécessaire. 

Pré-positionnez vos interlocuteurs critiques

Pré-positionner ses interlocuteurs critiques : « il n’y a pas de bonne nouvelle ! ». En effet ce qui pourra paraître comme une bonne nouvelle pour le Manager Transverse pourra s’avérer une mauvaise nouvelle pour l’un de ses interlocuteurs. 

Parfois, il faut savoir laisser son avis de côté

Ne pas poussez pas votre propre avis de manager transverse après qu’un consensus a été atteint

Laissez vos équipiers parler du projet transverse

Faites en sorte que chacun se sente à l’aise pour communiquer seul si besoin sur le projet transverse à des « étrangers » au projet.

Oubliez le jargon managérial 

Évitez les jargons techniques, la novlangue managériale et les mots étrangers décontextualisés... 

Et pour finir les quatre accords toltèques 

  1. Que votre parole soit impeccable. 

  2. Ne réagissez à rien de façon personnelle. 

  3. Ne faites aucune supposition. 

  4. Faites toujours de votre mieux. 


Envie d’aller plus loin ? Découvrez notre offre de formations en management transversal.