Actualités / Management

Le début de l’année étant toujours propice pour se relancer et envisager les choses avec un œil nouveau, nous vous proposons quelques idées à adopter :

5_bonnes_idees_pour_le_debut_dannee

 

1. Un changement d’habitude par mois, pas plus

La chasse aux mauvaises habitudes est ouverte en janvier !

Tout d’abord, étant donné la capacité que chacun a à voir ce qui est négatif, nul doute que dresser la liste de ses mauvaises habitudes ne pose en soi aucun problème. Vouloir tout changer rapidement peut être tentant…mais a de forts risques d’être voué à l’échec. Pour chaque objectif, une vingtaine de jours est un minimum : c’est le temps nécessaire pour qu’un nouveau comportement devienne une habitude.  Pour cette raison, choisissez un maximum d’un changement par mois.

 

2. Se concentrer sur une tâche à la fois

C’est une loi de gestion du temps qui correspond au fonctionnement du cerveau : l’on est plus efficace quand l’on se concentre sur une tâche à la fois. Or, c’est le contraire qui tend à s’imposer partout, tout le temps. Qui plus est, nous sommes souvent la première cause de nos interruptions. Aussi, aller à contre-courant requiert une grande vigilance et n’en doutons pas, de la discipline.

Un seul objectif est en soi facilitant : limiter la consultation de ses emails par jour. Fixez-vous les moments que vous souhaitez en évitant le soir avant de quitter votre travail et le matin en arrivant ce qui vous entraîne inévitablement sur des tâches que vous n’aviez pas planifiées.

3. Déterminer son réel niveau de stress

Le stress étant le moteur le mieux partagé en entreprise, il peut être difficile de définir avec objectivité son niveau de stress. Il est toutefois nécessaire de distinguer un stress ponctuel, lié à un projet défini dans le temps, avec une échéance claire et qui est très stimulant au point d’y accorder toute son attention et un état qui s’installe et endommage tous les domaines de la vie, y compris la santé. Quelle que soit la méthode (questionnaire en ligne ou consultation d’un professionnel), un état des lieux permet de faire des choix adéquats.

4. Rechercher la nouveauté

Qu’il s’agisse de modifier le chemin pris pour aller travailler le matin, de découvrir un nouveau lieu de vacances ou encore de tester un nouveau restaurant, faire entrer la nouveauté dans sa vie est un gage de stimulation. Faites la liste des nouvelles choses que vous voudriez tester ou exploitez les moteurs de recherche internet : le simple fait de choisir ce que vous souhaitez découvrir est déjà en soi une source de satisfaction. Et pour passer à l’action plus facilement, planifiez cela dans votre agenda sinon vous aurez toujours autre chose à faire que vous connaissez déjà très bien…

5. Renoncer au perfectionnisme et à la culpabilité 

Si vous décidez de vous entraîner intensivement sur une compétence, quelle qu’elle soit, il y a toutes les chances que vous deveniez rapidement expert dans ce domaine. Toutefois, la vie quotidienne requiert d’avoir des dizaines de compétences qui vont de la communication professionnelle à l’organisation d’un déjeuner familial. Vouloir exceller dans tous les domaines à la fois relève de l’illusion et s’apparente au culte inaccessible de la performance. Dès lors, autant intégrer le fait que selon les périodes, un domaine de la vie bénéficiera de plus d’attention que les autres, qu’il aura la priorité et que les autres domaines seront moins importants. L’enjeu est de faire ce choix en conscience et de ne pas culpabiliser au premier signe défavorable dans le domaine non prioritaire.

Actualité de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze