1. Accueil
  2. /
  3. Actualites
  4. /
  5. Management
  6. /
  7. Comment développer son leadership ?

 

Le leadership est un chose qui s’apprend. Malgré les idées reçues, il n’est pas réservé à un petit nombre de personnes mieux dotés que les autres. Il insuffle chez les autres une motivation et une dynamique qui ne reposent pas sur l’autorité. Il est avant tout une affaire d’influence. Nous voyons ici comment le développer.

 

Apprenez à connaître votre style

Extraverti ou introverti, tous les styles de leadership sont possibles. L’important est de mieux se connaître pour savoir jouer de ses qualités propres et ne pas rechercher à ressembler artificiellement au cliché du leader extraverti et charismatique. Des outils existent pour vous y aider comme le MBTI par exemple.

 

Développez une vision et partagez-la

Le leader est celui qui montre la voie et pour cela il lui faut une destination désirable ! Développer son leadership, c’est d’abord développer sa propre vision d’une situation idéale. Ce n’est pas tant proposer un résultat précis qu’une direction à suivre. Pour cela, valeurs et aspirations sont les guides à suivre. Ensuite, il n’y a pas de meilleur leader que celui qui est exemplaire. Il ne s’agit pas d’argumenter et de séduire, mais de partager la force de ce en quoi on croit. Et c’est là tout l’enjeu : le leadership met en jeu bien plus que des idées. Il fait appel au cœur et au corps, l’engagement dans l’action. Vous ne pouvez pas décider d’influencer les autres, c’est la force de votre conviction et de votre propre motivation qui peut les entraîner. Et cela se joue dans la sincérité.

 

Écoutez plus

Autre conséquence de l’exemplarité, le meilleur moyen de susciter la collaboration, est soi-même d’écouter …pour mieux collaborer ! Développer son leadership, c’est mieux comprendre les autres, se mettre à leur place pour saisir ce qui les met en mouvement. Et pour cela, il faut écouter et encourager. Le leadership passe par l’intérêt sincère pour l’autre, ce qu’il a à dire et ce qu’il veut faire. Posez des questions ouvertes puis taisez-vous ! Après la première réponse spontanée, taisez-vous encore et laissez votre interlocuteur approfondir sa pensée et atteindre un autre niveau de réponse. Pour cela, il ne faut pas vouloir avoir raison ou connaître la réponse, mais il faut vouloir comprendre.

 

Rédigé par Maud Cornet 

Découvrez notre formation pour développer son leadership : 3 clés pour fédérer