BLOG / Management

L’entretien professionnel, vecteur de changement pour le trio collaborateur / manager/ entreprise

La réforme de la formation du 5 mars 2014 en instaurant l'obligation d'un entretien professionnel tous les 2 ans, vient confronter le manager dans sa pratique managériale.

Elle vient également bousculer le collaborateur et l'entreprise dans leur rôle et leur responsabilité.

Le point crucial soulevé par l'entretien professionnel est que la réussite de la démarche passe par une corresponsabilité manager / collaborateur / entreprise. Si le manager est plus soucieux du maintien de la capacité de mes collaborateurs à tenir leur poste, il doit en être de même pour l'entreprise et le collaborateur lui-même.

Entretien Professionnel

 

Côté collaborateur : son rôle est central

Dans l'entretien d'évaluation, le collaborateur reste relativement passif, à l'écoute des feed-back qui lui sont faits. En revanche,  vis-à-vis de l'entretien professionnel, il est le premier acteur à pouvoir se projeter et trouver des solutions. Les managers doivent attendre de leurs collaborateurs qu'ils aient pris en charge leur projet et qu'ils arrivent en entretien en ayant préparé l'échange. En cela, l'entretien professionnel répond parfaitement à l'esprit de la réforme qui veut rendre les salariés plus acteurs de leur évolution professionnelle et responsables de leur parcours.

Côté manager : nouvelle responsabilité

Nous avons vu dans notre article du mois de février le nouveau rôle à jouer, or  les RH peuvent être un fort soutien pour aider et accompagner les managers dans cette nouvelle responsabilité :

    En formant les managers tout d'abord : Gilda Jantzen, une de nos experts en management précise : « Ce nouvel entretien s'articule autour d'un sujet permanent dans les entreprises et pour lequel les managers manquent parfois de formation : la conduite du changement. Un projet quel qu'il soit revêt 4 dimensions : l'anticipation, la complexité, l'incertitude et le changement d'où l'intérêt d'accompagner les salariés pour identifier les résistances, trouver les leviers, rassurer et accompagner dans la mise en œuvre. »

      En les outillant par ailleurs : une des premières questions que  se posent les managers est : « comment faire quand on n'a pas de réponse aux questions que se pose le collaborateur, notamment sur les autres métiers de l'entreprise ou sur la stratégie RH ». Et pour cause : l'un des rôles du manager dans l'entretien professionnel est d'articuler les projets de l'entreprise et les projets individuels de ses collaborateurs. Toutefois les premiers constats démontrent que les managers ne sont pas toujours au fait des perspectives d'évolution de l'entreprise et des impacts sur l'emploi de leurs collaborateurs et le développement de leurs compétences.

        En imaginant peut-être qu'un entretien complémentaire par un autre interlocuteur de l'entreprise (RH, gestion de carrières, ou mentor) puisse être sollicité pour aider le collaborateur a accompagné la mise en œuvre de son projet.

          Côté entreprise

          La loi peut être vue soit comme une contrainte soit comme une opportunité pour communiquer et  former aussi tous les salariés à prendre en charge leur emploi.

          Gilda Jantzen propose ainsi  "que l'entreprise s'engage dans une démarche citoyenne et offensive pour identifier les perspectives de l'emploi dans son secteur afin d'aider les collaborateurs à mieux cerner les opportunités de leur emploi dans le futur, ou choisir d'autres voies par la formation, la reconversion, la validation des acquis par un diplôme..."

          Qu'elle intègre la gestion des compétences dans ses axes stratégiques et se dote des outils pour mettre en place une stratégie de gestion prévisionnelle de ses emplois et de ses compétences.

          Enfin, qu'elle ait la volonté de gérer son capital humain comme son capital financier et productif pour qu'il se développe...


          Maud Cornet
          Responsable de département
          Management - Développement personnel
          ELEGIA

           

          Voir la formation associée :

          Mener les entretiens professionnels et intégrer les nouvelles obligations

          Cocktails d'actualité sociale

          Agréé auprès du ministère du Travail
          pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

          Agréé auprès du Préfet de Région pour
          les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

          Consultants en formations certifiés
          Kirkpatrick four levels°niveau bronze