BLOG / Management
Le coaching est une démarche performante pour progresser et surmonter les difficultés rencontrées dans sa pratique de management. Il requiert néanmoins quelques prérequis : 5 éléments sont indispensables avant de se lancer dans un coaching.

Petit guide pour un bon coaching

 

1. Choix

Le coaching est donc d'abord un choix. L'efficacité du coaching est proportionnelle à la volonté et même au courage dont fait preuve le coaché. Il est donc nécessaire que ce dernier soit partie prenante du choix du coach et de la démarche dans laquelle il s'engage.

 

2. Relation

Un coaching est avant tout une relation à deux et il ne peut fonctionner que sur un socle solide de confiance. Choisir son coach, c'est d'abord trouver une personne qui inspire la confiance et avec laquelle on se sent à l'aise.


3. Déontologie

Le coach doit souscrire à une charte de déontologie, et dès le premier rendez-vous de prise de contact exprimer les règles qu'il suit dans sa démarche : confidentialité, non-jugement, etc...

4. Professionnalisme

Il est nécessaire de s'assurer de la maîtrise du processus de coaching par le coach. Les certifications au coaching ne sont pas l'unique garantie de ce professionnalisme même si elles peuvent être un point de départ. Certaines personnes possèdent naturellement les qualités de coach sans avoir suivi de formations structurées et des coachs certifiés peuvent s'avérer très mauvais en tant qu'accompagnateurs. Deux points cruciaux sont à valider :

a. le coach a-t-il lui-même expérimenté un coaching pour lui-même, voire mieux une démarche de thérapie pour ne pas projeter ses propres problématiques sur son client ?

b. le coach consacre-t-il un temps à la supervision, ce qui lui permet de progresser dans sa pratique et résoudre les challenges qu'il rencontre dans son accompagnement?

5. Définition et respect du cadre

Tout coaching doit s'inscrire dans un cadre clair et borné. Le premier rendez-vous doit permettre de fixer ce cadre : objectifs poursuivis, nombre de séances, outils utilisés...Les objectifs sont un point essentiel : ils doivent être clarifiés et posés comme un contrat entre le coach et le coaché. C'est cette définition initiale qui permettra d'évaluer la réussite du coaching à l'issue du parcours.

 

 


Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze