1. Accueil
  2. /
  3. Actualites
  4. /
  5. Management
  6. /
  7. Management : comment réaliser la cartographie des acteurs ?
Comment concevoir la carte des allies de l'équipe transverse.

BLOG / Management

Management : comment réaliser la cartographie des acteurs ?

En management transversal, la cartographie des acteurs permet d’anticiper les réactions et les postures des différentes forces en présence. Découvrez comment construire votre carte des alliés pour évaluer l’implication des différents membres de l’équipe et favoriser la bonne avancée de la mission.

Bien cartographier les acteurs d’un projet transverse : notre méthode

Le bon pilotage de votre mission transverse suppose que vous construisiez une sorte de « radar à 360° » qui identifie et qualifie en permanence tous les acteurs qui peuvent contribuer à son succès. 

La carte des alliés évalue les forces qui favorisent ou freinent votre mission transverse. Le prérequis est d’effectuer une analyse stratégique des acteurs principaux. 

  • L’axe horizontal caractérise de taux d’adhésion : l’acteur est enthousiaste quant à la finalité et l’objectif, contre, ou indifférent. 

  • L’axe vertical mesure son engagement réel à faire en sorte que le projet transverse aboutisse ou non, et reflète ainsi son pouvoir dans l’organisation. 

On caractérisera ainsi : 

  • Les avocats, auto-motivés et moteurs de l’avancement,
  • Les relais, positifs et actifs dans la vie du projet,
  • Les déchirés, hostiles au projet tel quel, avec la volonté de proposer autre chose,
  • Les hésitants, plutôt séduits, qui attendent un déclic pour s’engager vraiment,
  • Les détracteurs, en désaccord sur plusieurs éléments du projet, le font savoir et freinent,
  • Les passifs, qui ont saisi les bénéfices du projet et font le minimum pour les mériter,
  • Les indifférents, sympathisants non engagés,
  • Les opposants irréductibles, à qui seul l’abandon du projet apportera satisfaction.


Pensez aux acteurs en tant qu’individus, pas comme catégories ou fonctions. Par exemple, une nouvelle politique grands comptes peut susciter l’opposition du commercial le plus senior, qui se sentira remis en cause, et le zèle du dernier commercial embauché, qui y trouvera une motivation. Vous pourrez donc représenter deux « bulles » d’acteurs : les « commerciaux 1 » opposants et les « commerciaux 2 » supporters. 

Comment faire bouger positivement les acteurs d’un projet transverse ?

Le défi du manager transverse : prendre les bonnes initiatives pour faire bouger progressivement tous les acteurs en haut à droite de la carte des Alliés, en affectant intelligemment son énergie à ceux qui le « méritent ». 

Sur quels acteurs le Manager Transverse doit-il mettre son énergie en priorité ? 

  • Pour tous les acteurs qui n’ont pas adhéré, ne pas en faire une pure question intellectuelle mais prendre la peine d’aller identifier et questionner leurs peurs sous- jacentes ;

  • Nourrissez les relais, ce sont eux qui assureront le succès de votre mission transverse ; valorisez-les comme ambassadeurs, partagez vos idées, testez avec eux, utilisez leur propre réseau d’influence…

  • Surtout, ne consacrez pas l’essentiel de votre énergie aux opposants, résistants et abolitionnistes, n’allez pas au contact seul, et gardez en permanence une communication tactique avec eux. 


Envie d’aller plus loin ? Découvrez notre offre de formations en management transversal.