Le management en France état des lieux (partie 1)

BLOG / Management

Un sondage Opinionway réalisé pour le Salon du Management en novembre 2017 dresse le panorama de l’état de l’art du management en France.

Qui sont les managers ?

La France compte environ 3 millions de managers. Il s’agit d’une population majoritairement masculine à 63% et plus diplômée que la moyenne des salariés (71% ont un niveau supérieur au bac). Il est intéressant de noter que le statut de cadre ne va pas de soi puisque 59% des managers ne l’ont pas. Les générations X et Y sont représentés pratiquement de la même façon : 45 et 48% respectivement (et 7% de baby-boomers). Enfin parmi les managers, 1/3 sont des managers de projet et 1 / 4 encadrent des managers eux-mêmes.

Comment les managers perçoivent leur rôle ?

Il est tout d’abord très intéressant de noter que la majorité d’entre eux, 54%, n’ont pas souhaité être manager. Il n’est donc pas étonnant que seulement 22% disent aimer beaucoup être manager et que ce chiffre monte pour les managers de managers (94%) et les salariés pour qui le management était une réelle envie (94%).  

Quel regard portent-ils sur leur rôle ?

Parmi les activités clé du management, les plus appréciées par les managers sont en ordre décroissant : l’animation d’équipe à 53%, le pilotage de l’activité à 46%, le développement des collaborateurs à 41%, le leadership à 30%, enfin être au service de leur entreprise à seulement 24%. La moitié des managers expriment d’ailleurs une difficulté à représenter leur employeur auprès de parties internes ou externes et 1 manager sur 3 a l’impression de se retrouver entre le marteau et l’enclume. Cette situation est particulièrement prégnante en situation de changement : la lutte contre les habitudes ou la résistance au changement est ce qui frustre le plus les managers après les tensions au sein de leur équipe. Enfin, ils considèrent qu’accompagner le changement est la pratique managériale la moins évidente au quotidien.

Comment perçoivent-ils l’évolution de leur métier ?

Parmi les managers, 33% estiment qu’être manager est plus facile. Ce sont les managers de PME, les managers et de managers et ceux ayant entre 3 et 5 ans d’expérience. Ils estiment ainsi que l’expérience est un atout à 63%, que la facilité vient des outils d’information 12% et de l’évolution des mentalités à 10%. En revanche, 27% trouve leur rôle plus difficile, notamment parmi les baby-boomers et les générations X, dans les grandes entreprises et ceux qui ont plus de 10 ans d’ancienneté car la mentalité des salariés a évolué à 50%, l’environnement est plus contraint et exigeant à 42% et ils manquent de soutien et de reconnaissance à 6%.

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze