Le management en France état des lieux (partie 2)

BLOG / Management

Un sondage Opinionway réalisé pour le Salon du Management en novembre 2017 dresse le panorama de l’état de l’art du management en France. Dans la newsletter du mois de mars, nous avions vu qui sont ces managers et quel regard ils portent sur leur rôle. Ce mois-ci, nous parlons du regard qu’ils portent sur le management de leur entreprise et des défis d’avenir. Si l’innovation et l’agilité sont des moteurs mis en avant par les Directions, les managers se sentent avant tout concernés par le facteur humain et la qualité de vie au travail.

Le management traditionnel résiste bien !

Si le terme d’agilité fait désormais partie du vocabulaire courant de l’entreprise, il n’est pas pour autant rentré dans les usages les plus cités.  Ainsi, quand il s’agit de qualifier le style de management de leur entreprise, les managers choisissent des termes comme « responsable » à 63%, « « responsabilisant » à 62%, « hiérarchique » à 62%. L’on peut toutefois noter un début d’ouverture avec le terme de « collaboratif » mis en avant à 62%. En revanche, les termes « créatif », « agile », « innovant » et « progressiste » restent au second plan.

Des changements encore discrets mais espérés

Seuls 40% des managers parlent d’innovations managériales au sein de leur entreprise dans les 24 derniers mois. Quand des évolutions ont eu lieu, elles touchent le partage d’information et la co-construction, la recherche d’un fonctionnement plus agile et la promotion du bonheur au travail. Pour autant, les managers appellent de leurs vœux un changement qu’ils perçoivent comme nécessaire :

  • Pour 16% d’entre eux : accorder du temps à chacun pour proposer de nouvelles idées
  • Pour 15% : promouvoir le bonheur au travail
  • Pour 13% : encourager la collaboration et le partage de meilleures pratiques
  • Pour 9% : déhiérarchiser pour un fonctionnement plus agile
  • Pour 8% : mettre en place le travail à distance

L’humain au cœur des préoccupations

C’est l’humain qui reste la pierre angulaire du management. Ainsi, quand on leur pose la question des qualités essentielles du manager du XXIème siècle, des termes comme l’écoute, le respect, l’exemplarité, la confiance et la pédagogie arrivent loin devant l’agilité, le pragmatisme et l’innovation. Et pour améliorer leurs pratiques, les managers ressentent le besoin de davantage de temps à 42%, d’un climat d’entraide et de bienveillance à 35% et du soutien de leurs supérieurs à 32%. Aussi, tout naturellement, la qualité de vie au travail apparaît comme le principal défi d’avenir auquel seront confrontés les managers à l’avenir pour 44% des sondés.

Réforme de la formation 2018

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze