De l’importance d’écrire des objectifs pédagogiques cohérents

BLOG / Pédagogie

De l’importance d’écrire des objectifs pédagogiques cohérents

Nous avons de cesse de le répéter sur ce blog, l’univers de la formation se voit bouleversé par la réforme. Il y a peu nous écrivions sur la nouvelle logique financière qui devrait envahir le milieu français de la formation : la logique ROIste, fortement inspirée du modèle de Kirkpatrick. Ce changement de paradigme force de facto les organismes de formation à être plus précis sur leurs objectifs pédagogiques. Explications.

De l’obligation de résultats aux objectifs pédagogiques

L’objectif pédagogique est la compétence que l’apprenant développera de retour sur son poste de travail, c’est le but, le résultat, à atteindre à la fin de la formation. Ils commencent d’ailleurs souvent par « A la fin de la formation l’apprenant sera capable de… ».

En d’autres termes, plus « business », l’objectif pédagogique est la promesse client que fait l’organisme de formation à l’acheteur de formation. Si l’on passe, et c’est le cas avec cette réforme, d’une obligation de moyen à une obligation de résultat, l’objectif pédagogique doit donc, tel un contrat, être défini de façon explicite. Fini donc les objectifs pédagogiques du type : « Gérer sa réunion » trop vague est surtout trop équivoque pour être contractualisé.

Pour vous aider dans l’écriture de vos objectifs pédagogiques vous pouvez d’ailleurs utiliser la méthode OURS. Ainsi, un objectif d’apprentissage, doit-être :

  • Observable
  • Univoque
  • Réaliste
  • Située

Pour les organismes de formation, l’écriture d’un bon objectif pédagogique est primordiale puisque c’est finalement le résultat sur lequel s’engage ce dernier. Qu’importe les moyens pédagogiques utilisés, les apprenants doivent atteindre cet objectif d’apprentissage, tel devrait être la promesse de l’organisme de formation post-réforme 2018.

De plus, en proposant des objectifs pédagogiques suivants cette logique, vous proposez à vos apprenants des objectifs claires et précis et vous participez ainsi au meilleur positionnement en formation des  stagiaires. Ecrire des objectifs pédagogiques OURS vous engage sur une certaine qualité de la formation, traçable grâce à des KPI de réussite co-construit avec les différentes parties prenantes de l’action de formation (puisqu’ils sont observables).

Fixer des KPI de réussites en co-construction avec les partie prenantes de la formation

Mais fixer un objectif pédagogique n’est pas une fin en soi. Pour pouvoir s’engager sur un résultat, il faudrait, quand c’est possible, fixer des indicateurs de réussite de la formation chiffrés et précis directement lié à l’objectif pédagogique. Seul, l’organisme de formation ne peut proposer de tels indicateurs. Cette phase doit se faire en co-construction avec l’ensemble des parties prenantes du projet de formation : le service formation, l’organisme de formation, le manager et bien entendu l’apprenant.

C’est d’ailleurs uniquement si l’on arrive à mettre en place cette relation quadripartite que ce « contrat de réussite » peut exister. Le plus compliqué reste donc à impliquer l’organisation dans le processus de formation…

 

Paul-Augustin DENNERY, Ingénieur pédagogique

Formations en pédagogie

Cycle professionnel

Être Formateur digital

Formation

Formation de formateurs : les fondamentaux de l'animation (niveau 1)

Formation

Innovation pédagogique et digital learning au service de la formation

Cocktails d'actualité sociale

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze