1. Accueil
  2. /
  3. Actualites
  4. /
  5. Sante securite
  6. /
  7. Le document unique en période de crise sanitaire

BLOG / Santé-Sécurité

 

L’irruption du Covid-19 a bouleversé bien des choses, y compris la manière dont la prévention des risques professionnels est organisée. Il est nécessaire de mettre à jour le document unique de l’évaluation des risques professionnels (DUER) avant tout changement d’organisation – que ce soit pour organiser le travail en confinement ou en déconfinement – afin de mettre en œuvre les mesures de prévention et de protection nécessaires. Il convient pour cela de séparer deux grands cas de figure : (1) l’exposition au Covid-19 d’une part et (2) le travail réorganisé à effectif réduit ou sous contraintes (gestes barrière, etc.) d’autre part.

1. L’exposition au Covid-19 : un risque biologique à évaluer

 

Pour l’exposition au Covid-19, risque biologique, nous pouvons distinguer deux cas de figure : les salariés en contact avec un public et les salariés en contact avec un collègue potentiellement contaminé.

Pour les premiers, en contact avec le public, l’exposition au risque doit tenir compte de la nature du public et la probabilité qu’il soit porteur du virus (le public d’un supermarché n’est pas le même que celui qui est reçu dans un hôpital) ; ensuite, il faut apprécier les conditions d’exposition en tenant compte du temps de contact avec le public, du nombre de personnes rencontrées, des conditions du contact (notamment de distance) mais aussi des protections (hygiaphone, masques) et autres mesures de prévention envisagées ou mises en place et dont l’efficacité va réduire le niveau du risque résiduel. Le télétravail étant une mesure efficace pour éviter le risque ; d’autres mesures devant être mises en œuvre quand celui-ci ne peut être évité.

Le risque associé au contact avec un collègue potentiellement contaminé est difficile à évaluer (comme d’autres risques tel que le harcèlement moral ou sexuel ou encore les agissements sexistes) ; il convient donc d’appliquer un principe de précaution (gestes barrières, nettoyage renforcé des locaux, etc.)

2. Au-delà du Covid-19 : les risques liés aux nouveaux modes d’organisation

 

La focalisation sur le virus ne doit pas effacer les autres situations génératrices de risque d’accident du fait des modes d’organisation adoptés – en activité réduite, en sous effectif, etc. – et qui peuvent être de multiples natures.

 

Quand de nombreux collaborateurs sont en télétravail, dans des conditions différentes de l’organisation du télétravail « classique », il est important de mettre à jour les risques relatifs à cette unité de travail, notamment les risques psychosociaux (RPS, par exemple du fait de l’absence ou la modification des ressources comme le soutien social des collègues) ou musculo-squelettiques (TMS, du fait du travail sur écran prolongé).

 

L’organisation du travail en confinement ou en reprise implique également que le personnel autorisé sur site travaille différemment, en sous-effectif, en effectuant de nouvelles tâches ou encore en occupant des postes nouveaux. Là aussi, une évaluation de chaque situation de travail permettra d’apprécier le risque d’exposition aux accidents potentiels.

 

Enfin, il ne faut pas oublier les modalités de coordination avec les entreprises extérieures dont les risques de coactivité et d’interférence doivent être réévalués (que ce soit pour les livraisons ou toute autre activité relevant d’une mise à jour du plan de prévention).

 

Le déconfinement ne signifiant pas un retour à la normale pour de nombreuses entreprises, les modes d’organisation vont sans doute évoluer dans le temps pour permettre la reprise d’activité et l’accueil d’un nombre croissant de salariés. La mise à jour du DUER – en amont – devra accompagner et éclairer le choix des mesures de prévention et de protection permettant de maîtriser les risques de ces nouvelles configurations et leurs évolutions.

 

Stéphan Pezé

Consultant-formateur Santé et Sécurité au travail

Formateur pour Elegia

 

Auteur de « Les risques psychosociaux : 30 outils pour les détecter et les prévenir »,

 

Découvrez notre formation : Panorama de l'actualité en santé sécurité au travail 2020