1. Accueil
  2. /
  3. Formations professionnelles
  4. /
  5. formation santé et sécurité au travail
  6. /
  7. Cycles certifiants - Professionnels

Formation - Être Référent santé au travail

Élaborer une démarche de prévention des risques professionnels
Réf. 119003
7 jours
Expertise
Session garantie
Session garantie
  • Module 1 : 12-13 oct. 2020
  • Module 2 : 03-04 nov. 2020
  • Module 3 : 30 nov. 2020
  • Module 4 : 01-02 déc. 2020

7 jours

Réf119003

Prix3 960€ HT

20 à 30% de remise groupée

Vous souhaitez personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise ?

Obtenez votre devis personnalisé

Engager une démarche de prévention des risques professionnels (RPS, TMS, addictions...) suppose une bonne connaissance de la réglementation en santé au travail et l'adaptation de cette dernière au contexte de son entreprise.
Ce cycle professionnel « Être Référent santé au travail » intègre de nombreux conseils personnalisés afin que chaque participant puisse élaborer les outils adaptés à sa structure pour diagnostiquer et prévenir les risques affectant la santé des salariés.

Objectifs de la formation

  • Maîtriser le cadre réglementaire de la santé au travail
  • Mettre en oeuvre une démarche de prévention en santé au travail en intégrant la pluridisciplinarité
  • Utiliser des méthodes de travail fiables pour diagnostiquer et prévenir les risques affectant la santé mentale
  • Intégrer les nouveaux risques dans la démarche d'évaluation des risques et positionner le document unique comme un outil de prévention

Programme de la formation

7 jours

A. Santé au travail : de la réglementation à la prévention des risques
2 jours

1. Santé au travail : de quoi parle-t-on ?
  • définition (droit européen)
  • santé au travail dans le droit français
  • obligation de sécurité de résultat et principes généraux de prévention
  • principales familles de risques : RPS, TMS, addictions…
  • document unique et mise à jour annuelle
  • obligations de l'employeur en matière de pénibilité
  • santé au travail et QVT
Cas pratique (nuage de mots) : les notions de santé au travail vues par les participants
2. Santé au travail et Sécurité sociale : ce qu'il faut savoir
  • prestations du régime général : maladie, accidents du travail (AT), maladies professionnelles (MP), temps partiel thérapeutique…
  • incapacité, invalidité, rechute…
Jeu pédagogique : utilisation d'un jeu de plateau immersif pour accomplir la mission « Veiller à la santé et à la sécurité des salariés » (à partir de 4 participants)
3. Santé au travail et employeurs : quels impacts sur le contrat de travail ?
  • droit et obligations
  • contrôle des arrêts de travail
  • services de santé au travail depuis la loi Travail
  • AT/MP : indemnisation et conséquences sur le taux de cotisation
  • notions d'aptitude et d'inaptitude
  • contestation des avis du médecin du travail
  • obligation de reclassement de l'employeur et licenciement pour inaptitude
  • cas de suspension du contrat et obligations des salariés
Étude de cas : étudier les impacts de la santé sur le contrat de travail à partir de cas concrets
4. Santé au travail et prévention : comment mettre en oeuvre la réglementation ?
  • employeurs, managers, salariés, IRP : complémentarité et coordination des acteurs
  • nécessité d'une démarche collective partagée
  • appréciation des différents indicateurs significatifs en santé (AT/MP, absentéisme…)
  • choix et analyse des indicateurs d'alerte
  • plan d'actions et suivi
  • maintenir une approche participative
  • intégration dans une démarche de management de la prévention
Construction d'outil : élaborer une grille d'évaluation des indicateurs mis en place
Plan d'actions : organiser les étapes clés de la démarche de prévention
5. Santé au travail et responsabilités : quels risques encourus ?
  • évolution du contexte social
  • responsabilités civile et pénale de l'entreprise et de ses dirigeants
Word café : à partir de jurisprudences récentes, aborder les questions relatives aux risques psychosociaux (RPS), harcèlements, burn-out…

B. Comment diagnostiquer et prévenir les RPS ?
2 jours

1. Risques psychosociaux : de quoi parle-t-on ?
  • définir les risques psychosociaux : stress, harcèlement moral, burn-out, violence au travail…
  • repérer les facteurs qui favorisent l'émergence des risques psychosociaux dans l'entreprise
  • nuancer les RPS, TPS et QVT
Partage de pratiques (social learning) : les participants partagent leurs expériences relatives aux RPS et réfléchissent ensemble à l'amélioration de leurs pratiques
2. Identifier les enjeux juridiques des risques psychosociaux
  • cadre juridique et obligations légales de l'employeur
  • principes généraux de prévention et notion de risque
  • RPS et document unique
  • obligation de sécurité de résultat de l'employeur
Brainstorming : enjeux humains et organisationnels des RPS
3. Diagnostiquer les risques psychosociaux dans l'entreprise
  • impliquer l'ensemble des acteurs de la prévention dans une démarche collective et pluridisciplinaire
  • démarche de prévention : étapes incontournables
  • clarifier les objectifs de la démarche
  • enjeux du prédiagnostic
  • facteurs à prendre en compte dans l'analyse des risques
  • repérer et analyser les indicateurs d'alerte dans l'entreprise
  • différencier l'approche individuelle de l'approche collective
Construction d'outil :
dresser l'inventaire des indicateurs pertinents en matière de RPS
et construire une grille d'analyse et de suivi
4. Prévenir les risques psychosociaux dans l'entreprise
  • diagnostic, analyse approfondie des dysfonctionnements et plan d'actions
  • manager la démarche de prévention : organiser, coordonner, faciliter, motiver, former…
  • mettre en place une cellule d'alerte et nommer un chef de projet reconnu
  • assurer un suivi efficace
Cas pratique (vidéo) : identifier des risques à partir d'une étude de cas présentés en vidéo

C. RPS : élaborer un plan d'actions et organiser son suivi
1 jour

1. Quels sont les préalables à la formalisation d'un plan d'actions de gestion/prévention des RPS ?
  • maîtriser les différents niveaux de prévention : primaire, secondaire, tertiaire
  • assurer la mise en place d'une démarche participative (membres du comité de pilotage (COPIL), salariés, managers…)
  • choisir les mesures préventives à retenir après le diagnostic
  • évaluer le dimensionnement du plan d'actions
Cas pratique : déterminer les critères d'un plan d'actions adapté à la structure
2. Mettre en oeuvre/programmer son plan d'actions : outil opérationnel de prévention des RPS
  • étapes méthodologiques et facteurs clés de réussite
  • mesures de prévention retenues et objectifs assignés
  • actions techniques, humaines, organisationnelles et médicales
  • personnes chargées du suivi de la mise en oeuvre
  • moyens nécessaires à la mise en place
  • lien avec la mise à jour du document unique d'évaluation des risques (DUER)
  • calendrier prévisionnel
Plan d'actions : à partir d'un cas concret, élaborer un plan d'actions
3. Concevoir des indicateurs et tableaux de bord pour suivre l'efficacité du plan
  • état d'avancement des actions et leur évaluation
  • analyser les résultats et mesurer les écarts
  • formaliser les résultats obtenus par un outil de synthèse et de suivi
  • mettre en place un système de veille
Partage de pratiques (social learning) : échanges sur le suivi des plans d'actions des participants
4. Organiser la communication et intégrer le plan d'actions des RPS au management de la prévention
  • informer les salariés
  • sensibiliser les managers au plan d'actions
  • assurer une information descendante efficace sur les mesures de prévention
  • agir dans les cas de situations dégradées
  • connaître les limites de sa fonction et de son action face aux situations de souffrance individuelles
  • accompagner le changement et le processus de retour à l'emploi
  • suicides au travail : quelle procédure de crise ?
Cas pratique : identifier les leviers d'actions de prévention humains, organisationnels, techniques et environnementaux

D. Document unique : évaluer efficacement les risques professionnels
2 jours

1. Cerner les enjeux de l'évaluation des risques
  • cadre juridique et principes généraux de prévention
  • analyse du document unique par l'administration : points sensibles
  • document unique, responsabilité civile (faute inexcusable) et responsabilité pénale
  • évolutions préconisées par le rapport Lecocq : DUER ou plan de prévention ? impact sur les obligations de l'employeur
2. Prendre du recul sur sa démarche d'évaluation des risques, revue des variables
  • organisation et préparation de la démarche
  • les unités de travail sont-elles bien définies ?
  • est-on dans une logique pluridisciplinaire ?
  • adopter une méthode d'évaluation efficace
  • intégrer les facteurs de risques liés à la pénibilité
  • quels sont les résultats obtenus, les écarts par rapport aux objectifs initiaux ?
  • quelles conséquences et actions mises en place ?
Construction d'outil et autodiagnostic : élaborer une grille d'analyse afin d'évaluer sa démarche d'évaluation des risques
3. Mettre à jour son document unique
  • de la mise à jour formelle à l'évolution du document unique
  • niveaux de mise à jour : AT/MP, évolution de l'organisation du travail, évolution réglementaire
  • intégrer les nouveaux risques : risques à effets différés, TMS, addictions…
  • revue et apports de méthodes d'analyse en fonction des risques à intégrer
Plan d'actions : définir ses axes de progrès individuels pour relancer efficacement son évaluation des risques
4. Intégrer les RPS dans le document unique
  • quels sont les RPS et comment les repérer ?
  • quelle méthode choisir pour les recenser : questionnaires, grille d'observation, entretiens… ?
  • adapter la démarche d'évaluation des risques classiques aux RPS
  • quid de formaliser les RPS dans un document spécifique en annexe du DU ?
Cas pratique : à partir d'une situation concrète, évaluer les RPS et proposer des actions de prévention
5. Élaborer et mettre en oeuvre le plan d'actions
  • liens entre document unique et plan d'actions
  • élaboration du plan d'actions (temporalité, acteurs…)
  • indicateurs de suivi et de performance
  • lien entre document unique et plan d'actions
Construction d'outil : construire une trame de plan d'actions, puis un tableau de bord
6. Faire du document unique un outil dynamique de management de la sécurité
  • intégrer le document unique dans la démarche de prévention
  • comment impliquer les salariés et l'encadrement ?
  • comment et avec qui faire vivre le système ?

Points forts de la formation

  • Travail sur les éléments apportés par les participants (pré-diagnostic, diagnostic, ébauche de plans, extrait de document unique…) avec partage de pratiques
  • Remise d'outils pratiques : grilles, questionnaires d'enquêtes sur le climat social…
  • Abonnement de trois mois à actuEL-HSE.fr des Éditions Législatives, premier quotidien en ligne dédié aux responsables HSE, pour faire le point sur l'actualité opérationnelle, technique et juridique de ces métiers

A qui s’adresse la formation

  • Chefs d'établissement
  • DRH
  • Encadrement
  • Chargés de prévention
  • Médecins du travail
  • Infirmiers(ères)
  • Membres de CSE/CSSCT
  • Représentants du personnel
  • IPRP
  • Toute personne souhaitant être référent en santé au travail dans son entreprise/établissement
Aucun prérequis n'est nécessaire

Instant digital de la formation

Une collection de cinq modules micro-learning sur le thème « Qualité de vie au travail » complète la formation en présentiel

Parmi les formateurs

Stéphan PEZE

Stéphan PEZE

Formateur depuis plus de 10 ans, il conçoit des méthodologies d’évaluation des risques professionnels et réalise des diagnostics de situations initiales. Il est également co-auteur de nombreux ouvrages sur la santé au travail et les risques psychosociaux.

Sandrine FERRAND

Sandrine FERRAND

Consultante et formatrice, référencée IPRP, elle est spécialisée dans le domaine de la prévention et la gestion des risques professionnels. Auteur de plusieurs ouvrages sur les accidents du travail, formée à la démarche prévention INRS et ANACT, elle est également maître-praticien en PNL et coach certifiée. Elle accompagne les entreprises dans leur stratégie de prévention des risques professionnels et propose dans toutes les formations qu'elle anime une vision très opérationnelle.

Financement de la formation

Vous êtes salarié(e) d’entreprise ? Vous pouvez vous faire financer votre formation par le plan de développement des compétences de votre entreprise (ex- plan de formation) :
 
Le plan de développement des compétences, c’est l’ensemble des actions de formation établi à l’initiative de l’employeur  dans le cadre de la politique de ressources humaines de l’entreprise. Il est annuel et s’élabore généralement en fin d’année. D’après la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », l’action de formation est désormais définie comme « un parcours pédagogique permettant d'atteindre un objectif professionnel ». De nouvelles actions de formation font ainsi partie de cette définition comme : le tutorat, le coaching, l’AFEST, le MOOC, le mentoring…
 
Tous les salariés de l’entreprise peuvent être concernés par le plan de développement des compétences, quelle que soit la nature, la durée de leur contrat ou leur ancienneté.
 
L’OPCO gère, généralement, les dépenses liées aux coûts pédagogiques, rémunérations et allocations formation, transport, repas et hébergement. Suite à la réforme de la formation 2018, les missions des OPCO vont être redéfinies d’ici 2021.
 
N’hésitez pas à vous rapprocher de votre service RH/ formation pour plus d’informations sur les prises en charge possibles.
 
Si vous ne connaissez pas votre OPCO, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère du travail en suivant ce lien.

Avis sur la formation

avis vérifiés
4.8/5
12 avis
83%
17%
0%
0%
0%
5/5
5
ARLETTE V.
21 nov 2019
Decentealiser à Lyon ou Marseille ce serait bien
5/5
5
ARLETTE V.
21 nov 2019
Excellent accueil sur place ainsi qu'au téléphone ! Les formateurs sont de qualité, maîtrisent leur sujet, sont disponibles et à l'écoute.
5/5
5
ARLETTE V.
21 nov 2019
Excellent accueil sur place ainsi que par téléphone. Les formateurs qui interviennent maîtrisent très bien leur sujet, sont disponibles et à l'écoute.
4/5
4
RAJAE K.
03 oct 2019
J'ai trouvé la formation très bien et proche du terrain. Peut-être qu'une présentation plus globale le 1er jour aurait été un plus.
Voir les 4 commentaires
18 000 stagiaires formés cette année
97% de satisfaction
70 000 références clients

Recevoir le programme au format PDF

Merci de renseigner votre email professionnel
Je note que les informations recueillies par ELEGIA Formation, membre du groupe Lefebvre Sarrut à partir de ce formulaire, sont nécessaires au traitement de ma demande.En soumettant ce formulaire, j'accepte que le groupe Lefebvre Sarrut collecte et utilise les données personnelles que je viens de renseigner dans ce formulaire, dans le but de gérer mes demandes, commandes et abonnements et de constituer un fichier clientèle.
Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données, vous disposez d'un droit d'accès, de rectification, de portabilité, d'effacement de vos données à caractère personnel, et d'un droit d'opposition et de limitation du traitement de vos données.Vous pouvez exercer ces droits en nous contactant, à l'adresse suivante : privacyformation@lefebvre-sarrut.eu.Vous disposez également du droit d'introduire une réclamation auprès de la CNIL. Pour en savoir plus sur le traitement de vos données à caractère personnel, vous pouvez consulter notre politique de confidentialité.