Formation #118026

Être Responsable relations sociales

Ce stage n'a plus de session disponible et/ou est exclusivement réalisé en intra-entreprise pour une efficacité maximale.

Personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise.

Vous souhaitez personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise ? Demandez un devis.

Être Responsable relations sociales 4 725 € HT Ajouter au panier Devis Intra

Pourquoi choisir cette formation ?

Afin que vous puissiez développer un dialogue social constructif et maintenir un bon climat social, nous vous proposons ce cycle certifiant complet vous permettant d'acquérir une approche stratégique du dialogue social ainsi que des outils de pilotage réutilisables en situation professionnelle.

Objectifs

  • Maîtriser les missions de la fonction Responsable relations sociales
  • Connaître les enjeux juridiques et stratégiques du dialogue social
  • Animer les différentes instances représentatives du personnel
  • Négocier avec les partenaires sociaux
Programme

A. Dialogue social et organisations syndicales : règles du jeu et nouveaux enjeux (1 jour
1. Comprendre l'évolution du contexte des relations sociales
  • quid du positionnement des acteurs ?
  • décrypter les spécificités du dialogue social français
2. Cerner les spécificités du système français de la négociation collective
  • comprendre l’articulation des niveaux de négociation : interprofessionnel, branche, groupe, entreprise, établissement
  • règles de la négociation collective : rappel du cadre juridique depuis 2008 et impacts des dernières réformes
  • quelles marges de manœuvre pour négocier dans l’entreprise ?
Autodiagnostic : analyser les enjeux sociaux au sein de son entreprise
3. Identifier les acteurs syndicaux
  • cerner les fondements idéologiques et les postures actuelles des organisations syndicales
  • montée en puissance de certaines organisations syndicales
  • stratégies syndicales
  • distinguer les mandats syndicaux (DS, RSS, RS au CE…)
  • identifier leur organisation dans l'entreprise, les moyens dont ils disposent
4. Se positionner face aux nouveaux enjeux du dialogue social
  • évolutions du dialogue social : vers une approche partenariale
  • identifier les enjeux du dialogue social pour l'entreprise
  • quelle place pour le manager de proximité dans le dialogue social ?
Exercice de synthèse (mindmapping) : récapituler par une carte mentale visuelle les points clés de la place du dialogue social au sein de l'entreprise

B. Animer le CSE ou les autres IRP (DP, CE, CHSCT, DUP) : cadre juridique et conduite des réunions (2 jours)
1. Cerner le rôle et les attributions de chaque instance
  • quel est le rôle du nouveau CSE ?
  • rôle des délégués du personnel (DP)
  • organisation du CE et ses attributions
  • renforcement du rôle de la CSSCT ou du CHSCT
  • spécificités liées à la DUP
  • articulations entre les attributions des différentes instances (CE, DP, CHSCT)
Cas pratique (mur de Post-it) : par équipes, distinguer les attributions de chaque instance 
2. Identifier ses obligations vis-à-vis des représentants du personnel
  • types de réunions avec les DP ou le CSE des entreprises de moins de 50 salariés
  • obligations d’information et de consultation du CE ou du CSE
  • information/consultation du CHSCT : les évolutions
  • le niveau de la consultation et le rôle de l'ICHSCT
  • expertises, évaluation des risques : ce qu’il faut savoir
  • rôle du Président du CHSCT : constitution du CHSCT, danger grave et imminent, enquête…
  • impact des dernières dispositions législatives et jurisprudentielles
  • mesurer l'importance du règlement intérieur de l'instance
3. Préparer les réunions
  • réunions du CSE : périodicité, ordre du jour, rôle du secrétaire
  • préparation des réunions avec les DP ou le CSE de moins de 50 : questions posées, vérification des informations…
  • réunions de CE et du CHSCT : périodiques/exceptionnelles, fixation de l’ordre du jour, rôle du secrétaire, préparation des dossiers, envoi des convocations
  • étapes à respecter, calendrier, délais de consultation…
4. Animer les réunions
  • comment animer les réunions du CSE ?
  • réunions avec les DP ou le CSE de moins de 50 : personnes présentes, examen des questions et échanges
  • présidence du CE et du CHSCT : ce qu’il faut savoir
  • faire face aux différentes situations en réunion : vote, suspensions de séance…
  • maîtriser les débats et favoriser le bon déroulement des réunions
  • gestion de situations délicates : débordement de compétences, exigences d’informations, situations de blocage, demande de réunion exceptionnelle…
Jeux de rôle : simuler une réunion avec une instance
5. Suivre les réunions
  • suivi de réunion des DP ou du CSE de moins de 50 : réponses de la direction, registre des DP, modes de diffusion
  • suivi de réunion de CE : procès-verbal, information de l’encadrement, préparation du prochain comité
  • procès-verbal de réunion de CHSCT
Cas pratique : élaborer le compte-rendu de la réunion simulée précédemment par les participants
6. Délit d’entrave : les précautions à prendre

C. Piloter les relations sociales : développer une stratégie sociale face aux situations complexes (2 jours)
1. Intégrer les dimensions stratégiques du dialogue social
  • identifier les différentes composantes de la stratégie sociale de l’entreprise
  • cerner les enjeux émergents : rôle accru du CHSCT, QVT…
  • mobiliser et optimiser les différents canaux managériaux
  • quelle place des RRH en appui des directions opérationnelles ?
Construction d'outil : élaborer une grille d'analyse stratégique
2. Régulation sociale au quotidien : entretenir le dialogue social
  • intégrer la place des négociations dans la stratégie sociale
  • initier une dynamique de coconstruction avec les différents acteurs
  • gestion conjointe des réunions formelles et informelles
  • instaurer un dialogue social constructif
Cas pratique (vidéo) : comprendre les spécificités du dialogue
social

Étude de cas : analyser des ca
s apportés par les participants
3. Conduire le changement : repères et méthodes
  • comprendre la résistance au changement
  • accompagner les équipes dans les différentes phases
  • accompagner les transformations : étapes à respecter, attitudes à adopter
  • négocier un accord de méthode : dans quelles situations ?
Étude de cas : analyser des situations décrites par le formateur
4. Mettre en place des outils de pilotage stratégique
  • analyser la systémique de la situation : terrain et jeu des acteurs
  • mettre en perspective un calendrier social (informations, consultations, négociations) en lien avec la stratégie de l'entreprise
  • développer la communication sociale de l'entreprise
  • identifier les risques de tension : outils d'analyse
Cas pratique : identifier les facteurs de tension au sein de son entreprise

D. Dialogue social : renforcer son efficacité relationnelle (1 jour)
1. Cerner son style relationnel avec les élus
  • prendre conscience de l’importance des compétences relationnelles en situation d'animation sociale
  • définir son profil, évaluer ses points forts
  • prendre du recul sur sa pratique et ses besoins
Autodiagnostic : faire un état des lieux de son style relationnel et élaborer un plan de développement
2. Améliorer sa performance émotionnelle
  • identifier ses difficultés
  • gérer ses propres émotions et celles des différents acteurs
  • modifier ses habitudes, ses automatismes
  • adopter des attitudes plus efficaces selon les situations
  • agir face aux attaques personnelles, aux situations tendues
Partage de pratiques (codéveloppement) : travailler sur les problématiques rencontrées en entreprise par les participants
3. Créer un climat favorable 
  • se préparer et construire une feuille de route
  • identifier les obstacles à la communication
  • découvrir le cycle en marche lors des réunions sociales
Cas pratique (vidéo) : la préparation mentale
Jeu de rôle :
simulation de situations délicates rencontrées en réunion
4. Développer une approche stratégique et systémique
  • identifier les interactions entre les acteurs
  • comprendre les enjeux
  • neutraliser les situations difficiles : manipulation, affrontement, obstruction
  • aligner les intentions, les comportements et les perceptions entre les différents acteurs
Jeu de rôle : écouter au-delà des mots pour développer une approche stratégique





E. Accords d'entreprise : maîtriser les conditions de validité et sécuriser la rédaction (1 jour)
1. Cadre légal de la négociation collective
Quiz interactif : les points clés relatifs aux accords d'entreprise
  • acteurs de la négociation
  • s'approprier les conditions de la représentativité
  • quelle place des accords collectifs après la loi Travail ?
  • quid de l'articulation entre loi, accord et contrat de travail ?
  • primauté croissante des accords d'entreprise
  • accords atypiques et accords dérogatoires
  • usages et engagements unilatéraux de l’employeur
  • quels sont les thèmes de négociation ?
2. Identifier les conditions de validité
  • conditions générales
  • quid en l'absence de délégué syndical ?
  • évolution des conditions majoritaires après la loi Travail
3. Construire un accord collectif
  • préparer l'accord : établir un calendrier cohérent, documents à remettre aux partenaires sociaux
  • aspects stratégiques de la négociation
  • rédiger l’accord : préambule, architecture de l'accord, sécuriser le contenu
  • clauses indispensables à insérer, quid des annexes ?
  • impact du principe d'égalité de traitement
  • signature, publicité et mise en place de l’accord
  • conditions de validité
Cas pratique : structurer un accord d'entreprise et s'assurer de n'avoir oublié aucune mention obligatoire
4. Réviser un accord collectif
  • procédure à respecter
  • comment et avec qui rédiger un avenant ?
5. Dénoncer un accord collectif
  • sur quels thèmes peut porter la dénonciation ?
  • procédure après la loi Travail
  • mise en place d'un accord de substitution
  • identifier la différence entre l'accord de transition et de substitution
  • conséquences du non-remplacement de l’accord : quid de la garantie de rémunération ?
  • remise en cause d’un accord en cas de restructuration
Étude de cas : analyser des cas concrets à partir d'exemples jurisprudentiels récents
Quiz de synthèse : reprise des questions liées aux points clés des accords d'entreprise posées au début de la formation

F. Négocier avec les partenaires sociaux : maîtriser les aspects juridiques, tactiques et comportementaux (2 jours)
1. Cerner le rôle des acteurs de la négociation collective
  • primauté et règles de validité des accords d’entreprise, représentativité des syndicats et acteurs de la négociation collective
  • délégués syndicaux : syndicats représentatifs, stratégies syndicales, leurs attributions et moyens
  • représentation élue dans l’entreprise : quand consulter le CE et le CHSCT ?
  • rôle des élus en l’absence de Délégué syndical (DS)
  • mise en place avec référendum : dans quel cadre et avec quel impact ?
Cas pratique (mur de Post-it) : déterminer les rôles des référendums selon la présence ou non de délégués syndicaux dans l'entreprise
2. Identifier les caractéristiques propres à chaque négociation
  • trois blocs : « rémunération, temps de travail et partage de la valeur ajoutée », « égalité professionnelle femmes/hommes et qualité de vie au travail » et « GPEC et mixité des métiers »
  • quels thèmes dans chaque bloc ? quelle périodicité ?
  • comment préparer et conduire ces négociations ?
Quiz interactif : les thèmes de la négociation en entreprise
3. Préparer les négociations
  • établir un calendrier
  • quels documents transmettre aux partenaires sociaux ?
  • construire et utiliser la BDES
  • anticiper la négociation : préciser les éléments qui entrent ou non dans la négociation, analyser les enjeux, évaluer les rapports de force…
4. Conduire les négociations
  • maîtriser les techniques de conduite de négociation : les attitudes et comportements à adopter, savoir reformuler et argumenter…
  • pièges à éviter
  • gérer les situations de conflits
  • éléments clés pour éviter et/ou sortir d’une situation de blocage : techniques d’argumentation, traitement des objections…
Exercice pratique : comprendre la posture des RP et ce qui influence leur prise de parole
Jeu de rôle : simuler des négociations
5. Prendre les précautions pour éviter le délit d’entrave et autres sanctions
Construction d'outil : élaborer une grille d'analyse stratégique pour la conduite des prochaines grandes négociations
Points forts

Points forts

  • Cycle animé par des experts en relations sociales qui illustrent les formations par des exemples issus de leur propre expérience
  • Nombreux jeux de rôle et simulations de réunions tout au long du cycle
  • Module e-learning « Le droit de grève » pour approfondir le régime juridique du droit de grève et accompagner les participants dans l’acquisition des compétences du métier du Responsable Relations Sociales
Public et prérequis

Public

Fonctions RH - Directeurs de sites - Toute personne amenée à prendre un poste de Responsable relations sociales

Prérequis

Avoir une expérience dans les relations sociales ou dans la fonction RH
Jusqu'a -30%
Devis personnalisé

Devis personnalisé

Être Responsable relations sociales (ref :118026)

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze