Formation - Être Responsable RSE - Développement durable

Élaborer et mettre en valeur sa démarche RSE
#116178
7 jours

7 jours

3 960€ HT

20 à 30% de remise groupée

Vous souhaitez personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise ?

Obtenez votre devis personnalisé
Désormais intégrée à la stratégie de la plupart des entreprises, la mise en œuvre d'une démarche RSE ne s'improvise pas et nécessite ressources et compétences en interne. Le Responsable RSE doit être en mesure de conseiller sur les bonnes pratiques et promouvoir les initiatives RSE au sein de l'entreprise, piloter la mise en place et le développement de la démarche RSE en cohérence avec les autres politiques (RH, production, sécurité, prévention...). Il a notamment pour mission de choisir et suivre les indicateurs pertinents, contrôler la performance de la politique RSE, superviser l'atteinte des objectifs et réaliser le reporting RSE. Il est également chargé de sensibiliser le personnel au développement durable et assure une veille pour garantir l'adaptation de la démarche aux évolutions réglementaires et normatives (ISO 26000, Loi Sapin II...). C'est à l'ensemble de ces missions que prépare le cycle professionnel « Être Responsable RSE - Développement durable » d'ELEGIA. Chaque participant y trouvera méthodes et outils indispensables à une prise de fonction efficace.

Objectifs de la formation

  • Piloter une démarche développement durable/RSE (responsabilité sociétale des entreprises) et l’intégrer dans la stratégie de son entreprise ou organisation
  • Identifier ses obligations grâce à la maîtrise du cadre réglementaire et construire un plan d'actions pour mettre en place sa démarche
  • Instaurer, coordonner et évaluer sa démarche RSE sur la base de l'ISO 26000
  • Choisir des indicateurs de performance pertinents, rédiger un rapport RSE/développement durable et en faire un outil de communication efficace

Programme de la formation

4 parties
7 jours

A. Maîtriser les fondamentaux de la RSE
2 jours

Enjeux du développement durable et de la RSE
  • définitions : s'y retrouver entre développement durable (DD), RSE, empreinte environnementale, marketing vert, achats responsables/solidaires, commerce équitable, etc.
  • interactions entre les exigences environnementales, économiques et sociales
  • statut des entreprises : leur objet social, entreprises à mission, loi PACTE
  • prise en compte des parties prenantes des entreprises
  • stratégie nationale de développement durable (SNDD)
  • notations extrafinancières RSE, investissements socialement responsables (ISR)
Intégrer la démarche RSE dans la gestion d'entreprise
  • motivations des grands groupes, des PME et des marchés publics
  • référentiels et conventions internationales : OIT, Global Compact, GRI…
  • réglementations et directives européennes
  • reporting RSE obligatoire : loi NRE et article 225 de la loi Grenelle II, déclaration de performance extrafinancière, loi Sapin II et devoir de vigilance
  • principales normes liées à la RSE : ISO 14001-20400 - 26000 - 45001 - 50001, EMAS, OHSAS, SA 8000
  • écolabels : comment s'y retrouver ?
  • meilleures pratiques dans les grands groupes et les PME
  • délocalisation et pays à bas coûts, RSE
Étude de cas : analyser des rapports DD/RSE d’entreprises performantes
Mettre en pratique la RSE
  • principaux outils DD et RSE : bilan carbone, écoconception, reporting RSE, analyse des risques
  • impacts de la démarche sur les fonctions de l’entreprise : achats, marketing, communication, finance, RH, qualité, R&D, environnement
  • identifier les freins et leviers
  • coûts de la démarche
  • reporting NRE et Grenelle II : informations à produire, méthodologie et vérification, comment en faire un outil de valorisation de son entreprise ?
  • mise en œuvre d’une démarche RSE : principales étapes, organisation du déploiement et clés de succès
Étude de cas : analyser des démarches DD/RSE réussies en entreprise et identifier les meilleures pratiques, préparer le déploiement de la déclaration de performance extra-financière
Partage d’expériences : échanges sur la démarche DD/RSE en cours ou à venir des entreprises des participants

B. Initier sa démarche RSE et construire son plan d'actions
2 jours

Engager son entreprise dans une démarche RSE/développement durable
  • point sur les enjeux : environnementaux, économiques, sociaux et sociétaux
  • rappels des conventions et référentiels RSE
Autodiagnostic : comment évaluer son entreprise par rapport à la prise en compte des principes de la RSE au sein de l'organisation ?
- faire ressortir les bonnes pratiques- identifier les actions prioritaires
- préparer le plan d'actions
Quel cadre réglementaire et normatif à respecter pour assurer la mise en conformité ?
  • rappel des cadres réglementaires de la RSE en Europe et en France : directive sur le reporting extrafinancier, loi Sapin II, devoir de vigilance, loi PACTE, objet social et prise en considération des enjeux sociaux et environnementaux
  • lien avec les normes ISO 9001, ISO 14001, OHSAS 18001/ISO 45001, ISO 26000, SA 8000
  • cartographie et maîtrise des risques
Mettre en place la démarche : les étapes essentielles
  • déterminer une stratégie DD/RSE
  • bonnes pratiques de matrices de matérialité
  • passer de la stratégie au plan d'actions : acteurs internes et externes, outils existants au sein de l'entreprise
  • définir des responsabilités et organiser la démarche
Étude de cas : analyser des matrices de matérialité et des démarches RSE
Déployer la RSE et réaliser son reporting
  • faire adhérer à la démarche : comment associer les parties prenantes ?
  • mobiliser les équipes : les leviers d'engagement
  • comité de concertation et coordination
  • reporting RSE : les indicateurs GRI en entreprise
  • mesurer et valoriser son impact environnemental, social et sociétal
Étude de cas : analyser des exemples de fonctionnement avec les parties prenantes, bonnes pratiques de feuilles de route
Atelier fil rouge « Construire un plan d'actions RSE » : tout au long de la formation, les participants construisent le plan d'actions de la démarche RSE de leur entreprise/organisation
- diagnostic
- objectifs
- cartographie des risques
- analyse de matérialité
- indicateurs
- rapport développement durable/RSE

C. ISO 26000 : maîtriser la norme pour construire et piloter sa démarche RSE
2 jours

Enjeux de la RSE et stratégie de l'entreprise
  • évolution de la demande sociale, législative et institutionnelle : exposition aux responsabilités, aux risques et coûts annexes
  • adaptation aux ressources naturelles
  • concertation avec les parties intéressées
  • mise en place d'une stratégie d'entreprise
Pourquoi normaliser la RSE ?
  • place de l'ISO 26000 face aux autres normes et référentiels internationaux (Global Compact, GRI…)
  • lien avec le SD 21000, aide à la réflexion stratégique et à la mise en place d'une démarche de progrès
Exercice d'application : analyse comparative et intégration du référentiel SD 21000 et de l'ISO 26000
Principe, structure et lignes directrices de la norme ISO 26000
  • un concept et une terminologie communs avec la RSE
  • architecture de la norme
  • articulation des sept principes de base, questions centrales de la RSE : gouvernance, droits de l’homme, relations et conditions de travail, protection de l’environnement, bonnes pratiques des affaires, consommateurs, communautés et développement local
  • accent mis sur les réalisations et progrès
Cas pratique : relier les thèmes centraux de la norme ISO 26000 aux actions concrètes et à l’organisation pratique pouvant être ou déjà mises en œuvre dans l’entreprise
Mettre en œuvre et piloter sa démarche RSE
  • réaliser une étude d'opportunité
  • les enjeux répartis en cinq catégories
  • hiérarchiser les enjeux en termes de risques et d'opportunités
  • identifier et coter l'importance des parties prenantes
  • mesurer leurs attentes
  • définir les axes d'amélioration des relations envers les parties prenantes
  • piloter la mise en œuvre du plan d’actions
  • valoriser sa démarche : labels et communication externe
Atelier « Mise en œuvre d'une démarche RSE » : à partir d’un cas réel de démarche RSE issu des retours d’expériences du formateur,
- identifier les enjeux
- utiliser l’outil d’évaluation et de cotation des enjeux
- définir les axes d'amélioration des relations entre les parties prenantes
Partage d’expériences : échanges sur la démarche DD/RSE des participants et conseils pratiques du formateur

D. Reporting RSE : rédiger son rapport et mettre en valeur sa démarche
1 jour

Référentiels en RSE et leurs exigences
  • loi NRE, Global Compact, GRI (Global Reporting Initiative)
  • ISO 26000
  • art. 225 de la loi Grenelle II
  • loi Sapin II, devoir de vigilance
  • ordonnance du 19 juillet 2017 relative à la DPEF
Élaborer son reporting extra-financier : quel processus ?
  • démarche : comment construire son reporting RSE ?
  • parties prenantes : place accordée et implication
  • enjeux et périmètre : quel est le cadre ou périmètre du reporting ?
  • contenu et indicateurs : que faut-il dévoiler comme informations ?
  • collecte des données : choix du système à mettre en place
  • règles de contrôle des engagements RSE
  • détermination des enjeux de performance, les outils d'amélioration continue
Cas pratique : identifier les parties prenantes à la RSE dans son entreprise
Identifier les thèmes du reporting extra-financier
  • champ économique
  • droits de l'homme
  • conditions de travail
  • gouvernance des organisations
  • impact sur l'environnement
  • relation aux consommateurs et responsabilité vis-à-vis des produits
  • relation de l'organisation à la société dans son ensemble
Cas pratique : identifier les thèmes représentant des points forts dans la démarche développement durable de son entreprise
Communiquer grâce au rapport RSE/DD
  • concevoir le rapport : comment en faire un outil de communication efficace ?
  • mobilisation du personnel
  • valoriser la démarche développement durable de l'entreprise auprès des clients ou investisseurs potentiels
Étude de cas : analyser des reporting RSE/développement durable d'entreprises

Points forts de la formation

  • Compétences et retours d'expériences de formateurs consultants spécialisés en conseil en management et développement durable/RSE auprès des entreprises
  • Nombreux exemples et présentations des meilleures pratiques de démarches développement durable/RSE d’entreprises offrant aux participants une vision opérationnelle de leur fonction
  • Mise à disposition d’une bibliographie des principaux documents et liens DD/RSE

A qui s’adresse la formation

  • Futurs Responsables développement durable/RSE
  • Toute personne impliquée dans le pilotage d'une démarche développement durable/RSE
Aucun prérequis n'est nécessaire

Instant digital de la formation

Une collection de cinq modules micro-learning sur le thème « Conduite de projet » complète la formation en présentiel

Formateurs de la formation

Zeev FLATH

Zeev FLATH

Consultant-expert en RSE/développement durable, il est diplômé de l'université technique de Munich et d'AgroParisTech. Il intervient comme chargé de cours auprès de nombreuses universités et écoles de commerce. En 1999, il fonde son propre cabinet de conseil pour accompagner les entreprises dans l'amélioration de la performance opérationnelle et lance en 2004 le premier benchmarking en France des meilleures pratiques achats responsables en collaboration avec l'ESSEC.

Jean-Claude VICTOR

Jean-Claude VICTOR

Responsable d'audit QSE, vérificateur EMAS et habilité IPRP. La grande diversité de son cursus professionnel alliée à une grande expérience en formation permet une acquisition efficace des compétences.

Financement de la formation

Vous êtes salarié(e) d’entreprise ? Vous pouvez vous faire financer votre formation par le plan de développement des compétences de votre entreprise (ex- plan de formation) :
 
Le plan de développement des compétences, c’est l’ensemble des actions de formation établi à l’initiative de l’employeur  dans le cadre de la politique de ressources humaines de l’entreprise. Il est annuel et s’élabore généralement en fin d’année. D’après la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », l’action de formation est désormais définie comme « un parcours pédagogique permettant d'atteindre un objectif professionnel ». De nouvelles actions de formation font ainsi partie de cette définition comme : le tutorat, le coaching, l’AFEST, le MOOC, le mentoring…
 
Tous les salariés de l’entreprise peuvent être concernés par le plan de développement des compétences, quelle que soit la nature, la durée de leur contrat ou leur ancienneté.
 
L’OPCO gère, généralement, les dépenses liées aux coûts pédagogiques, rémunérations et allocations formation, transport, repas et hébergement. Suite à la réforme de la formation 2018, les missions des OPCO vont être redéfinies d’ici 2021.
 
N’hésitez pas à vous rapprocher de votre service RH/ formation pour plus d’informations sur les prises en charge possibles.
 
Si vous ne connaissez pas votre OPCO, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère du travail en suivant ce lien.

Avis sur la formation

avis vérifiés
4.3/5
4 avis
50%
25%
25%
0%
0%
5/5
5
CHRISTIAN S.
17 sep 2019
Très satisfait.
3/5
3
AGNES L.
12 avr 2019
En l’occurrence, cela dépendra de la formation. Ma présente réponse est liée à ma formation RSE.
4/5
4
STEPHANIE B.
18 sep 2018
Trop de papier distribué, bouteille d'eau en plastique, pas terrible dans le cadre du dév durable Qualité des restaurant trop aléatoire
Voir les 3 commentaires
18 000 stagiaires formés cette année
97% de satisfaction
70 000 références clients

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze