Formation - Pratique contractuelle : rédiger les contrats dans un esprit de partenariat (niveau 3)

Rechercher l'équilibre contractuel pour limiter le risque
#515098
2 jours

2 jours

1 490€ HT

20 à 30% de remise groupée

Vous souhaitez personnaliser le programme de cette formation pour qu'elle réponde aux spécificités de votre entreprise? Demandez un devis.

Obtenez votre devis personnalisé
La réforme du droit des contrats, issue de l'Ordonnance de 2016 et ratifiée par la loi de 2018, a instauré un nouvel équilibre contractuel au sein duquel la bonne foi et l'esprit de partenariat sont plus que jamais mis en avant. A tous les stades de la vie du contrat, lors de sa rédaction en cours de vie et à son issue, il s'agit de l'adapter aux besoins des partenaires contractuels. La formation ELEGIA, propose des techniques rédactionnelles qui intègrent les dernières évolutions et répond aux pratiques opérationnelles.

Objectifs de la formation

  • Perfectionner sa technique rédactionnelle en intégrant dans sa pratique les dernières évolutions en droit des contrats
  • Définir les bases du partenariat
  • Adapter le contrat aux possibles évolutions de la relation
  • Anticiper la fin de la relation contractuelle et équilibrer les relations commerciales

Programme de la formation

Sécuriser les bases juridiques lors de la rédaction du contrat 
  • se placer dans le cadre légal de la négociation : obligation de bonne foi, confidentialité, communication des informations déterminantes du consentement
  • définir les objectifs dans l’intérêt de son entreprise : comment les prioriser ? 
  • identifier les objectifs de son futur partenaire
  • trouver le juste équilibre pour assurer une relation profitable et durable
Atelier « Les bases du partenariat » :
- analyse de la légalité de clauses unilatérales et de leur incidence à venir sur la vie du partenariat
- recherche des dispositifs à même de préserver et concilier les intérêts des deux parties
Faire évoluer le partenariat en cours de contrat
  • anticiper les évolutions prévisibles : clauses d’indexation et de revalorisation du prix, conditions suspensives ou résolutoires
  • faire face à une évolution imprévisible et se repérer parmi les outils existants : que se passe-t-il si l’un des éléments essentiels du contrat disparaît – hypothèse de la caducité ? comment aménager l’imprévision/le hardship ? comment faire face à la survenance d’un cas de force majeure – hypothèse de la gestion de crise ?
Atelier « Faire évoluer le contrat » :
- identification des dispositifs utiles et rédaction des clauses les plus efficaces
- analyse des pratiques existantes et des évolutions issues de la réforme du droit des contrats
Anticiper la fin du partenariat
  • comprendre les mécanismes de prolongation de la relation
  • gérer la fin de la relation contractuelle : option, sortie unilatérale
  • échapper au risque d’une rupture brutale de relations commerciales établies : caractériser la rupture et son éventuelle brutalité, disposer des alertes permettant d’éviter les sanctions
  • mettre en place des dispositifs transitoires : clause de réversibilité, clause de reprise de personnel…
  • organiser le règlement des conflits et le processus d’escalade : choix de la loi applicable, résolution amiable des différends (médiation, conciliation) et recours contentieux (arbitrage - action judiciaire)
Jeu pédagogique et cas pratiques « La fin du contrat » :
- déterminer les outils et réflexes utiles à la renégociation ou à une rupture sans risque d’une relation commerciale établie
- mesurer les impacts concrets de la mise en œuvre des clauses de sortie et mise en pratique des techniques rédactionnelles adéquates
- rechercher les clauses spécifiques à chaque type de partenariat et optimisation de la rédaction

Points forts de la formation

  • Ateliers opérationnels animés par un formateur issu du monde de l'entreprise, conseil de directions des achats et de directions opérationnelles
  • Nombreux échanges et exercices pratiques permettant d'intégrer les évolutions en droit des contrats
  • Les participants sont invités à présenter leurs propres cas et documents qui pourront être débattus en groupe

A qui s’adresse la formation

  • Juristes et Collaborateurs des services juridiques
  • Toute personne désireuse de renforcer ses techniques de rédaction des contrats
Il est conseillé d'avoir une connaissance préalable du droit des contrats ou d'avoir suivi les formations :
Droit des contrats : réglementation et pratique
Droit des contrats : analyse et prévention des risques (niveau 2)

Formateurs de la formation

Xavier DEMULDER

Xavier DEMULDER

Directeur juridique et praticien en droit des contrats en rapport avec les problématiques de l'entreprise, il apporte son expertise alliant une vision tout à la fois théorique qu'opérationelle.

Jean RONDOT

Jean RONDOT

Avocat au barreau de Paris, avec son associé, il a fondé un cabinet spécialisé dans la prévention et la résolution des contentieux d’affaires complexes (contentieux commerciaux, conflits entre associés, contentieux d’acquisition).

Financement de la formation

Vous êtes salarié(e) d’entreprise ? Vous pouvez vous faire financer votre formation par le plan de développement des compétences de votre entreprise (ex- plan de formation) :
 
Le plan de développement des compétences, c’est l’ensemble des actions de formation établi à l’initiative de l’employeur  dans le cadre de la politique de ressources humaines de l’entreprise. Il est annuel et s’élabore généralement en fin d’année. D’après la loi du 5 septembre 2018 « pour la liberté de choisir son avenir professionnel », l’action de formation est désormais définie comme « un parcours pédagogique permettant d'atteindre un objectif professionnel ». De nouvelles actions de formation font ainsi partie de cette définition comme : le tutorat, le coaching, l’AFEST, le MOOC, le mentoring…
 
Tous les salariés de l’entreprise peuvent être concernés par le plan de développement des compétences, quelle que soit la nature, la durée de leur contrat ou leur ancienneté.
 
L’OPCO gère, généralement, les dépenses liées aux coûts pédagogiques, rémunérations et allocations formation, transport, repas et hébergement. Suite à la réforme de la formation 2018, les missions des OPCO vont être redéfinies d’ici 2021.
 
N’hésitez pas à vous rapprocher de votre service RH/ formation pour plus d’informations sur les prises en charge possibles.
 
Si vous ne connaissez pas votre OPCO, vous pouvez vous rendre sur le site du ministère du travail en suivant ce lien.
18 000 stagiaires formés cette année
97% de satisfaction
70 000 références clients

Agréé auprès du ministère du Travail
pour les informations CE (arrêté n°99-469 du 29/03/99)

Agréé auprès du Préfet de Région pour
les formations CHSCT (arrêté n°2003-2254 du 28/10/03)

Consultants en formations certifiés
Kirkpatrick four levels°niveau bronze

Programme formation

Renseignez votre adresse e-mail pour recevoir le programme de la formation